Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'Union Africaine invite Ould Cheikh Abdallahi à nommer des représantants en son sein et fixe le 5 Janvier comme nouvel ultimatum avant les sanctions individuelles


L'Union Africaine invite Ould Cheikh Abdallahi à nommer des représantants en son sein et fixe le 5 Janvier comme nouvel ultimatum avant les sanctions individuelles
Dans un Communiqué, lu aujourd'hui en séance du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l'Union Africaine (UA) qui se tient à Addis-Abeba, le Président de la Commission Exécutive de l'UA, Monsieur Jean Ping, a déclaré que le seul gouvernement reconnu par l'Union Africaine en Mauritanie est celui du Président élu Sidi Mohamed ould Cheikh Abdallahi et que seul ce dernier pourrait représenter la Mauritanie dans les instances de l'Organisation. Le Président de la Commission invite le Président Ould Cheikh Abdallahi à nommer d'urgence des représentants au sein de l'Union.

Déjà, en signe de reconnaissance du gouvernement de Ould Cheikh Abdallahi, le CPS a entendu longuement aujourd'hui l'un de ses ministres, Monsieur Sidi Mohamed Ould Emejar, lui faire un exposé sur la situation et sur les voie et myens pour rétablir l'ordre constitutionnel.

Par ailleurs l'UA fixe la date du 5 Janvier comme date buttoire audela de laquelle les sanctions individuelles tomberont: "Si, au 5 Janvier 2009, aucun progrès n’est réalisé, le Conseil pourrait envisager des sanctions limitées et ciblées, en particulier le refus de visas, les restrictions de voyage, le gel des avoirs de tout le personnel civil et militaire, ainsi que des opérateurs économiques dont les voyages internationaux servent à maintenir le statu quo inconstitutionnel ", a déclaré Jean Ping dans son communiqué.

Il est a rappelé que le communiqué du CPS est attendu pour demain. Le Président de la République avait annoncé lors d'une interview avec le Journal Le Monde qu'il compte se rendre au Sommet de l'UA prévu fin janvier. Il faut préciser que la Junte vient de décider de confisquer les passeports du Président élu ainsi que ceux des membres de sa famille.



Voici le texte de la dépêche de l'African Press Agency:





Addis-Abeba (Ethiopie) - La Commission de l’Union africaine (UA) a appelé le président mauritanien Sidi Ould Abdallahi, qui vient d’être libéré, à nommer un représentant en son sein, à Addis-Abeba.

Selon un communiqué du président de la Commission, Jean Ping, lu lors de la réunion ministérielle du Conseil de paix et de sécurité tenu ce lundi, les seules autorités légitimes de la Mauritanie sont ceux qui appartiennent au gouvernement du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi ou sont nommés par ce dernier.

"La Mauritanie doit être représentée au sein de l’UA par lesdites autorités et personne d’autre", déclare le communiqué. "À cet effet, le Conseil pourrait recommander que l’Assemblée de l’Union invite Sidi Ould Cheikh Abdallahi à nommer les représentants de la Mauritanie aux réunions des organes de décision de la Commission de l’UA ", a encore dit M. Ping dans son communiqué.



Cette demande intervient alors que l’Union africaine se prépare à accueillir son sommet en Janvier 2009, et on ignore encore si le Président Sidi Ould Abdallahi y prendra part ou non.

Par ailleurs, l’UA reste intransigeant sur sa position exigeant que Ould Abdallahi exerce ses fonctions de président de la république, soutenant que son gouvernement est le seul légitime de la Mauritanie.

Les auteurs du putsch, qui ont mis fin, dimanche, à la résidence surveillée à laquelle il avaient assigné le Président Sidi Ould Abdallahi, souhaitent organiser une élection que l’UA et les Nations unies sont unanimes à rejeter, exigeant la réinstallation de l’ancienne administration dans ses fonctions.

"Si, au 5 Janvier 2009, aucun progrès n’est réalisé, le Conseil pourrait envisager des sanctions limitées et ciblées, en particulier le refus de visas, les restrictions de voyage, le gel des avoirs de tout le personnel civil et militaire, ainsi que des opérateurs économiques dont les voyages internationaux servent à maintenir le statu quo inconstitutionnel ", a déclaré Jean Ping dans son communiqué.

African Press Agency
Mardi 23 Décembre 2008 - 10:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542