Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

L'arrestation d'opérateurs préjudiciable à l'économie mauritanienne


L'arrestation d'opérateurs préjudiciable à l'économie mauritanienne
Nouakchott, Mauritanie (PANA) - L'incarcération, depuis une vingtaine de jours, de trois opérateurs économiques de renom accusés de détournement, porte un gros préjudice à l'économie mauritanienne, souligne un document distribué mercredi à Nouakchott au cours d'un meeting de l'opposition.

Le texte affirme que les trois individus arrêtés, des banquiers et hommes d'affaires, offrent 13.000 opportunités d'emplois directs et constituent globalement le deuxième pôle d'employeurs après l'Etat, ce qui entraîne l'arrêt de l'activité de plusieurs entreprises dans divers secteurs.

Une telle situation provoque une augmentation du chômage et crée des milliers de familles privées de revenus, note le document, ajoutant que le tout conduit à une cessation de la production, une exclusion du capital national et une absence de souveraineté nationale.

Les opposants soulignent également que ces opérateurs représentent 60% des importations de denrées de base (blé et riz), ainsi que 30% des recettes douanières et fiscales, de l'activité bancaire et financière et des ressources du patronat national.

Les banquiers et hommes d'affaires en question sont chérif Abdallah, actionnaire principal et président du conseil d'administration de la Banque islamique de Mauritanie (BAMIS), Mohamed Ould Noueigued, P-DG de la BNM, et Abdou Maham, homme d'affaires.

L'opposition mauritanienne perçoit leur arrestation comme un règlement de comptes entre le nouveau pouvoir et des adversaires politiques.

Nouakchott - 23/12/2009

Jeudi 24 Décembre 2009 - 00:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Amadou BA le 24/12/2009 12:50
Bande d'idiots, vous montrez par là-même jusqu'à quel point cette mafia avait tenu le pays dans son système. Quoi que ça vaille ce système doit être démantelé. Il n'est pas normal que trois personnes, appartenant à la même tribune prennent en otage l'économie de tout un pays. Du coup si on suit le conseil de l'opposition, on doit laisser les voleurs continuer tranquillment leurs activités mafieuses au prétexte que leur punition nous perdrait tous. Vous vous rendez compte du danger de vos arguments? Vraiment la Mauritanie a de la chance de nous vous avoir pas eu à sa tête. Comment peut-on défendre de telles insanités?

2.Posté par hidi le 24/12/2009 16:52
Est-il juste de laisser dans la main des voleurs la destinée de notere nationale ? c'est cela que vous appelez democratie ou croissance ?
Le peuple n'acceptera pas ce chantage malsain et malhonnete.
Restituez nous tout d'abord nos bien et apres ,d'autres operateurs plus honnetes émergeront.
D'ailleurs , il faut éviter dans l'avenir de laisser quelques personnes vouloir monopoliser tout une économie.

La lutte contre la gabgie a un prix , un luxe ,le peuple Mauritanien ,quelque soit les consequence est pret à le payer .
Vive la Mauritanie Nouvelle
vive la democratie
En bas l'injustice,le chantage ,la corruption

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542