Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La CENI travaille dans la perspective d’une présidentielle le 18 juillet


La CENI travaille dans la perspective d’une présidentielle le 18 juillet
La Commission électorale nationale indépendante (CENI) continue son travail de sensibilisation dans la perspective de l’élection présidentielle du 18 juillet, alors que la mise en œuvre des Accords de Dakar reste suspendue à la réussite de la médiation sénégalaise entre acteurs de la classe politique.

Chargée de superviser et de contrôler le processus électoral, de l’inscription sur les listes à la publication des résultats, la structure était ‘’déjà prête’’ pour le 6 juin, date initialement prévue pour le scrutin, a déclaré à des journalistes sénégalais son président Cheikh Saad Bouh Kamara.

M. Kamara, membre de la société civile, s’est réjoui du report de la présidentielle qui résulte, selon lui, d’un ‘’consensus fort’’ entre acteurs de la classe politique mauritanienne. ‘’C’est le lieu de remercier le président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade, et les autorités sénégalaises pour les efforts ayant abouti à cet accord’’, a-t-il souligné.

Mardi après-midi, le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, continuait sa médiation en vue d’aboutir à la mise en œuvre des accords signés le 2 juin dernier à Dakar. Mais le président renversé en août par un coup d’Etat, Sidi Cheikh Ould Abdallahi, ne compte pas encore signer sa démission avant la dissolution du Haut Conseil d’Etat (HCE), institution qui a provoqué son départ du pouvoir.

‘’Nous étions prêts pour le 6 juin et nous serons prêts pour le 18 juillet’’, a relevé le président de la CENI estimant que ‘’matériellement c’est possible. Quand il y a la volonté politique, tout peut en découler’’.

Il a ajouté : ‘’nous avons continué le cours de nos activités avec deux sessions hebdomadaires pour faire le point. Il s’agit de développer la culture citoyenne chez les Mauritaniens en les incitant à aller s’inscrire sur les listes électorales et à aller voter le jour du scrutin’’.

Les différents camps politiques sont aussi inscrits dans la perspective d’une élection présidentielle du 18 juillet avec l’annonce de candidatures. La dernière en date est celle de Messaoud Ould Boulkheir pour le compte du FNDD. Elle vient s’ajouter aux candidatures annoncées du général Mohamed Ould Abdel Aziz, Ely Ould Mohamed Vall, Ahmed Ould Daddah et Ibrahima Moctar Sarr.

Selon Cheikh Saad Bouh Kamara, le travail d’information et de sensibilisation avec une attention particulière pour les jeunes et les femmes. Il a signalé que la structure qu’il dirige peut aider à valider ou à invalider le vote. ‘’En cas de conflit, le témoignage d’un représentant de la CENI dans un bureau de vote est plus important que celui des autres membres’’.

Il y a environ 1,2 million d’électeurs qui devraient voter dans quelque 2.645 bureaux de vote. 63 de ces bureaux se trouvent dans 19 pays à l’étranger. Quatre villes sénégalaises sont concernées : Dakar, Saint-Louis, Louga et Mbour.

Envoyé spécial : Aboubacar Demba Cissokho

Source: APS
Mardi 16 Juin 2009 - 21:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Xmandiallo le 17/06/2009 14:52
Cheikh Saad Bouh est un homme intègre, il fera un bon boulot à la ceni, l'état ne pouvait pas avoir meilleur que lui.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542