Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Francophonie salue la libération du président Abdallahi



L'OIF "regrette de constater, cependant, que les annonces rendues publiques récemment par les autorités issues du coup d'Etat laissent entrevoir des préparatifs pour la tenue de certaines assises dans un esprit autre que celui que nous aurions tous souhaité".


La Francophonie salue la libération du président Abdallahi
Le secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, a salué lundi dans un communiqué la libération du président mauritanien Sidi Ould Cheikh Abdallahi renversé le 6 août par un coup d'Etat.

"Nous espérons qu'il s'agit d'une libération définitive et inconditionnelle", a souhaité M. Diouf, exprimant la "disponibilité" de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), "à contribuer à l'émergence d'une solution consensuelle" en Mauritanie.

"L'implication de tous les acteurs mauritaniens concernés dans la recherche d'une solution consensuelle pour un retour à l'ordre constitutionnel est nécessaire", a-t-il estimé.

Le président Abdallahi a été "libéré" dimanche sur ordre de la junte, après 136 jours de détention dans une villa à Nouakchott, puis à son domicile de Lemden, village situé à 250 km à l'est de la capitale.

L'OIF "regrette de constater, cependant, que les annonces rendues publiques récemment par les autorités issues du coup d'Etat laissent entrevoir des préparatifs pour la tenue de certaines assises dans un esprit autre que celui que nous aurions tous souhaité".

Le nouveau pouvoir organise du 27 décembre au 5 janvier des "états généraux de la démocratie", journées de concertation qui doivent notamment fixer la date d'une élection présidentielle et auxquelles tous "les acteurs politiques" sont conviés.

Le président Sidi a déjà répondu "catégoriquement non" à cette invitation, dans un entretien au journal français Le Monde.

Après le coup d'Etat, l'OIF avait décidé de suspendre la Mauritanie, réclamant "le retour à l'ordre constitutionnel" et "le respect des libertés fondamentales"

L'OIF compte 55 Etats et gouvernements, ainsi que 13 pays observateurs.


AFP
Lundi 22 Décembre 2008 - 16:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542