Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Junte confisque le passeport du Député Ould Bedreddine pour l'empêcher de se rendre à Addis Abeba


La Junte confisque le passeport du Député Ould Bedreddine pour l'empêcher de se rendre à Addis Abeba
Les services de police de la Junte militaire viennent de procéder à la confiscation du passeport du Député Moustapha Ould Bedreddine. Ould Bedreddine, qui est, en plus d'être Député à l'Assemblée Nationale, Chef de Groupe Parlementaire et Membre du Parlement Africain, voulait se rendre à Addis Abeba pour suivre les travaux de l'Union Africaine. La même Junte avait envoyé, au frais du contribuable mauritanien, une délégation de onze Parlementaires acquis à sa cause pour assister aux travaux de la même Union Africaine. Cette atteinte à la liberté de mouvement du citoyen Ould Beddreddine vient s'ajouter à la violation de l'immunité parlementaire que lui confère sont double statut de Député mauritanien et Parlementaire Africain. L'Etat policier continue à s'installer en Mauritanie.

On apprend par ailleurs que le Député Salek Ould Sidi Mahmoud, autre membre dirigeant du Front a pu, lui, passer entre les mailles du filet; les limiers de la Junte ne l'auraient pas reconnu!

Ajouté à la confiscation du passeport du Président de la République, des membres de sa famille et de ceux des familles d'autres dirigeants du Front, le retrait du passeport des Parlementaires opposés au Putsch du 6 août constitue une dangereuse escalade dont la Junte vient de prendre l'initiative.

La Communauté Internationale, réunie à Addis Abeba pour traiter de la crise née en Mauritanie du Coup d'Etat de Ould Abdel Aziz, appréciera. Elle voit là un échantillon de ce que serait la Mauritanie si, par malheur, les forces de la complaisance arrivent à prendre le dessus sur la nécessité d'aider les Mauritaniens à rétablir l'ordre constitutionnel pour lequel il avaient voté en 2006 et 2007.


For Mauritania

Mercredi 28 Janvier 2009 - 22:29
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Badiallo le 31/01/2009 19:50
Ce retrait n'a rien de surprenant quand on sait que le général limogé n'est rien d'autre que le digne fils du dictateur Maaouiya: c'est lui et son équipe actuelle qui etaient les bras, les oreilleset le bâton de ould Taya

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543