Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Loupe du Rénovateur : Presse indépendante : le parcours d’un combattant


La Loupe du Rénovateur : Presse indépendante : le parcours d’un combattant
Le Rénovateur Quotidien vient de boucler le numéro 500. C’est l’occasion pour nous de faire le bilan d’un parcours jalonné d’obstacles mais qui est riche en enseignement et en expérience. Notre quotidien est le 3ième «canard » à voir le jour après Nouakchott Info et l’Authentique.

Quand nous décidâmes de passer de l’hebdomadaire au Quotidien, les conditions n’étaient pas tellement favorables pour la presse indépendante de tenir le pari de la régularité. Les tarifs de fabrication d’un quotidien étaient très élevés pour la presse pour donner du courage aux professionnels de s’essayer à ce qui pouvait ressembler à une aventure.

Dieu merci, notre détermination et la foi en ce que nous faisions nous ont aidé à franchir des épreuves herculéennes. Nous nous abstenons- et cela par modestie et courtoisie- de rappeler les nombreuses adversités mesquines et basses dont notre quotidien a fait l’objet dans certains milieux politico-affairiste s.

A maintes reprises, nous avons été victimes de notre refus de nous aligner à certains cercles opportunistes habitués à acheter le silence des médias. Nos prises de position objectives dictées par le souci de servir nos lecteurs en toute impartialité nous ont valu menaces, intimidations, vexations. Mais la volonté de résister à la manipulation a eu raison sur les considérations mercantiles et éphémères.

Nos meilleurs défenseurs resteront nos lecteurs, nos collaborateurs infatigables et des hommes et des femmes de paix et de justice. Dieu sait qu’il y en a encore dans ce pays. Les nombreux écueils qui se dressent encore devant la presse indépendante mauritanienne continuent d’entraver sa mission. Nous ne perdons pas de vue les efforts consentis par l’Etat notamment la primature, le ministère de la communication, la HAPA, les partenaires au développement pour assister la presse dans sa mission. Nous souhaitons que ces efforts se poursuivent et se renforcent.

Aujourd’hui encore la presse indépendante mauritanienne a une lourde responsabilité qu’elle doit assumer en toute conscience dans le respect des règles de l’éthique et de la déontologie. Le 4ième pouvoir a apporté sa pierre depuis l’avènement de la démocratie en Mauritanie. Son rôle dans la sensibilisation, l’information a contribué à changer les mentalités et ancrer les valeurs citoyennes dans les esprits.

Durant la période de transition, la presse indépendante a accompagné tout le processus jusqu’aux élections présidentielles. En dépit de tous les sacrifices que les journalistes indépendants consentent pour servir le public, ses détracteurs n’hésitent pas à déverser sur elle leur bile sans autre forme de procès.

A l’heure où la Mauritanie traverse une crise profonde, les chevaliers de la plume doivent se mettre du coté du peuple et non des ennemis de la démocratie et de la légalité constitutionnelle. Malheureusement, la tentation et les pressions ont fait renoncer à certains confrères leur devoir d’informer juste.

Chers lecteurs, nous vous renouvelons une fois de plus notre confiance et mettons à votre disposition ce numéro 500 tout en comptant sur vos critiques et suggestions. C’est à ce prix que notre production s’améliorera.

Nous sommes heureux aussi de partager avec nos confrères cet événement modeste et leur souhaitons plein de succès dans leur noble mission. Le chemin est encore long, la victoire n’est pas une fin en soi mais un idéal à pourchasser…

Cheikh Tidiane Dia


Jeudi 20 Novembre 2008 - 14:05
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542