Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La Mauritanie célèbre le premier anniversaire de la journée de réconciliation nationale


La Mauritanie célèbre le premier anniversaire de la journée de réconciliation nationale
Le commissaire aux droits de l'homme, à l'action humanitaire et aux relations avec la société civile, M. Mohamed Lemine Ould Dadde a indiqué que la Mauritanie a décidé le 25 Mars 2009 d'organiser une journée de réconciliation nationale et de tourner une page sombre de l'histoire de notre jeune nation.

Il a ajouté au cours d'une cérémonie qu'il a présidé mardi à la maison des jeunes à Nouakchott à cette occasion que "la réconciliation nationale est une étape cruciale du règlement de cette question nationale qui, des décennies durant, a retardé le développement politique, économique et social de notre pays et l'octroi de la cohésion nationale".

Ould Dadde a également dit que "les engagements du président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz que nous sommes en train de parachever aujourd'hui sont mis par son soucis de rétablir l'équité, une équité dramatiquement rompue il y a plus de 20 ans du fait de l'obscure et honteuse volonté étatique de l'époque".
De son côté, le porte parole de familles des victimes, président de l'association COVIR a salué les grandes étapes déjà franchies sur la voie de solution définitive de cette question, ajoutant que son dossier a été clos après que le conseil des ministres ait décidé le retour dans leurs postes des anciens fonctionnaires.

Avant d'ajouter que "les autres axes qui portent sur les indemnisations des veuves, la distribution de parcelles de terrains sur les intéressées et la prière pour les âmes des victimes de cette époque ont été réalisés en concrétisation des engagements du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, à qui revient l'honneur de la solution définitive du dossier qui constituait un fardeau pour tous les mauritaniens."

Le président de l'association a invité tous les mauritaniens de coopérer avec le Président de la République pour l'éradication de toutes les formes de la gabegie et de l'injustice ainsi que de tous les problèmes entravant le progrès et le développement de la Mauritanie.

A son tour, la porte parole des veuves a appelé tous les mauritaniens à la tolérance, à la solidarité et à l'unité pour construire la Mauritanie.

La cérémonie s'est déroulée en présence du ministre de la justice, des finances, du Chef d'Etat major particulier du Président de la République, d'un conseiller à la présidence de la République et de plusieurs responsables des départements concernés.

AMI
Mercredi 18 Novembre 2009 - 12:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par SAMMBA FOUTANKE le 18/11/2009 12:32
ON NE DECRETE PAS LA RECONCILIATION NATIONALE.L´INDEMNISATION NE REGLE PAS LES PROBLEMES DE FOND, IL NE FAUT PAS CONFONDRE L EFFET ET LA CAUSE. POUR RECONCILIER ON NE PREND PAS UNE DATE ARBITRAIRE QUI NE SYMBOLISE RIEN.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541