Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La bérézina diplomatique internationale de la junte peut-elle leur porter conseil


La bérézina diplomatique internationale de la junte peut-elle leur porter conseil
La bérézina diplomatique internationale de la junte peut-elle leur porter conseil ?

Malgré des millions, on pourra même chiffrer probablement en milliards d’ouguiyas de nos deniers publics dilapidés dans des missions hasardeuses pour vendre l’invendable, au jour d’aujourd’hui pas un seul pays à travers le monde n’a souhaité manifester son soutien à la junte. Partout, dans toutes les capitales sillonnées par les délégations des putschistes c’est la même sentence. C’est du rarement vu.

Depuis les indépendances jamais un coup d’Etat n’a suscité un tel rejet et une telle résistance au plan intérieur un tel désaveu au niveau continental et une telle condamnation unanime au plan international. Même l’invasion du Koweït par Sadam n’avait pas réussi une telle performance de désapprobation. Chaque jour l’étau se resserre d’avantage.

Dans ce contexte et face à la mobilisation et la détermination des mauritaniens dans leur large majorité à refuser de laisser leur pays sombrer sous un régime d’exception et son retour vers une dictature sanglante similaire à celle qui l’avait déjà endeuillé, et face à la détermination de la communauté internationale de faire respecter les accords et les traités signés et ratifiés par la Mauritanie, deux alternatives s’ouvrent aux putschistes et leurs alliés:

--- Ils se rendent à l’évidence maintenant que ce coup d’Etat ne passe pas et ne passera pas et qu’il a définitivement échoué et acquiescent les propositions d’ouvertures qui respectent à la lettre la constitution nationale et qui leur laissent une porte de sortie acceptable ;

C’est la voie de la sagesse et de l’apaisement, celle qui permettra au pays de reprendre rapidement sa place dans le concert des nations, aujourd’hui mis au ban de la communauté internationale et de s’atteler aux défis majeurs auxquels il faisait face : son unité, son développement et la lutte contre toutes les difficultés qui l’accablent.

Elle permettra également aux putschistes de sauver la face et redonnera à notre pays une image respectable après ces deux à trois mois de gâchis d’irresponsabilité et de chaos.

--- La deuxième alternative est : qu’ils persistent dans l’impasse et continuent de narguer le monde et poursuivent les provocations et les intimidations contre les paisibles citoyens et les organisations démocratiques nationales et s’entêtent dans un rapport de force vain avec la communauté nationale et internationale.

C’est la voie de l’aventure, de l’arrogance, c’est une manifestation claire de l’absence de lucidité et de discernement des réalités de ce monde, celle de l’illusion, celle d’une surestimation mégalomane de sa puissance, de ses forces et de ses capacités à pouvoir résister devant la détermination de la communauté internationale.

C’est donc la voie de la confrontation et de la mégalomanie. C’est celle qu’empruntent toutes les dictatures imbues de leur puissance imaginaire et fictive qui les aveugle et finit par les conduire vers une noyade sans sauvetage possible.

On peut souhaiter ou espérer que nos putschistes n’ont pas encore atteint ce seuil d’obsession dans l’aveuglement pour engager le pays dans cette aventure dans laquelle le pays se relèvera difficilement.

Mais la situation sur le terrain et les événements récents ne sont de nature à rassurer : la privation des libertés individuelles et collectives, la chasse aux sorciers dans l’administration, la répression sauvage contre les manifestants, les arrestations et les emprisonnements arbitraires, laissent à penser que la junte tente le tout pour le tout en prenant malheureusement le chemin de la criminalisation du pouvoir qu’elle exerce par la force des armes.

Dans ce cas de figure, ils se heurteront à ne pas douter à la résistance de tous les patriotes, à celle du Front National pour la Défense de la Démocratie FNDD de l’intérieur comme à l’extérieur et à celle de l’immense majorité des mauritaniens. Ils se heurteront également à la détermination de la communauté internationale dans son ensemble dans sa volonté de mettre fin au calvaire du peuple mauritanien et de bannir les coups d’Etat sur le continent.

Maréga Baba/France
Dimanche 2 Novembre 2008 - 04:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543