Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La feuille de route des états généraux adoptée en Mauritanie


La feuille de route des états généraux adoptée en Mauritanie
Nouakchott, Mauritanie (PANA) - L'Assemblée nationale de Mauritanie a adopté, tard vendredi soir, la feuille de route pour une sortie de crise recommandée par les journées nationales de concertation qui viennent de se tenir dans le pays, a constaté la PANA sur place.

Le document final des Etats généraux de la démocratie (EGD), tenus du 27 décembre 2008 au 6 janvier 2009, a été présenté aux députés par le Premier Ministre, Moulaye Ould Mohamed Laghdaf.

Les résolutions des états généraux ont été approuvées par une soixantaine de députés sur environ 70 députés présents.

Les élus du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), principal parti de l'opposition, ont voté contre avec, cependant, une abstention.

La feuille de route ainsi adoptée, qui vise à sortir la Mauritanie d'une crise politique et institutionnelle qui prévaut depuis le coup d'Etat du 6 août dernier, préconise notamment la tenue d'une élection présidentielle "libre et transparente" le 30 mai 2009.

Elle invite également au respect des dispositions constitutionnelles concernant le dépôt des candidatures (excluant les militaires en activité et les magistrats).

La création d'une Commission électorale nationale indépendante (CENI) aux pouvoirs élargies figure, en outre, parmi les décisions approuvées par les Etats généraux de la démocratie.

L'Assemblée nationale a, par ailleurs, lancé un appel à tous les partenaires au développement de la Mauritanie pour aider à l'organisation de la présidentielle de mai prochain.

Le Sénat, chambre haute du Parlement, a également adopté la feuille de route présentée par le gouvernement au même moment.

Le RFD a rejeté les résolutions adoptées à l'occasion des journées nationales de concertation du fait de la non disqualification dans la course vers la prochaine élection présidentielle de tous les militaires en activités à la date du 6 août 2008.

Cette non disqualification donne à l'actuel chef de l'Etat, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, la possibilité de démissionner de l'armée quelques mois avant le scrutin présidentiel pour se porter candidat.

Le front opposé au coup d'Etat militaire d'août dernier, qui réclame le rétablissement du président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, rappelle-t-on, a boycotté les Etats généraux et rejette par conséquent les conclusions qui en sont issues.

Nouakchott - 10/01/2009

Samedi 10 Janvier 2009 - 14:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Badiallo le 10/01/2009 21:13
Il ne sert à rien d'organiser des élections, le pouvir appartient à Allah qui le prête àqui il veut: organiser des élections n'est rien d'autre qu'un gaspillage defonds alors que la quasi-totalité de la population vit dans la misère ! Il faut accepter le général et attendre qu'Allah le fasse remplacer par autre d'une façon que lui seul sait.

2.Posté par diallo le 11/01/2009 14:16
Badiallo est résigné (e) comme beaucoup d'entre nous. Je vous comprends, depuis des décennies que nous nous battons contre un système raciste, et que nous négros Mauritaniens n'arrivons pas à nous entendre c'est triste et désolant, donc moi qui suis choquée par cette situation inacceptable et humiliante à cause de nos dirigeants politiques qui se chamaillent comme des crétins pour je ne sais quoi, à la fin la communauté noire accepte le destin et remet son sort entre les mains d'ALLAH. Vous voyez à quoi sert la division. Nous sommes devenus un peuple meurtri et désespéré, se résigner point à la ligne.

3.Posté par Camara le 11/01/2009 17:40
Badiallo tu es depassé et vis le moyen âge,comment peux tu raconter tes conneries?

4.Posté par Diop le 12/01/2009 01:21
he arrêtez ,Allah donne le pouvoir à ceux qui se battent!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542