Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

La mise en échec inéluctable de ce Coup d’Etat par les luttes pacifiques d’aujourd’hui est l’issue la plus favorable pour les putschistes.


La mise en échec inéluctable de ce Coup d’Etat par les luttes pacifiques d’aujourd’hui est l’issue la plus favorable pour les putschistes.
La Mauritanie comme tous les pays dans le monde a besoin d’une stabilité politique pour espérer un développement continu et pérenne.

Le coup d’Etat du 6 août 08, au-delà de son caractère anachronique, il est indéniable que les auteurs de cette anomalie conjoncturelle ont péché par ignorance ou par dédain en faisant fi des réalités et de l’évolution de ce monde avec ses difficultés, sa complexité et de sa rigueur redoutable pour les moins préparés et les plus faibles.

En stoppant net l’espoir et la confiance suscité, au-delà du pays, à travers le monde, après des élections jugées démocratique par la Communauté Nationale et Internationale et acceptées par tous acteurs de la vie nationale, les putschistes ont commis la plus grave faute et le plus grand tord que des citoyens peuvent porter contre l’intérêt supérieur de leur propre pays.

Quelques soient les motivations de ce coup d’Etat avec ses corollaires ruineux dévastateurs sur le crédit et l’image de la Mauritanie, les putschistes ont réussi à plonger le pays de manière durable dans l’étouffement, dans la déconfiture économique et sociale qu’il aura du mal à s’en sortir, surtout dans un monde en crise financière sans précédente avec ses conséquences sociales graves y compris dans les pays nantis où le replie sur soi-même est désormais la règle.

En mettant en échec ce coup d’Etat le peuple mauritanien, les organisations démocratiques et la Communauté Internationale donneront un message clair et limpide à tous les putschistes potentiels en Mauritanie, dans le Continent et même à travers le monde pour leur dire que l’usurpation du pouvoir par la force n’est plus tolérable dans ce monde et doit être bannie.

En faisant échouer ce coup d’Etat par des luttes pacifiques et par la résistance exceptionnelle du peuple mauritanien de sa classe politique républicaine et démocratique, les mauritaniens redonneront à leur pays une crédibilité, une confiance et une image exceptionnellement positives au Continent et au reste du monde et auront montré que les coups d’Etat ne sont pas une fatalité et une malédiction congénitale pour l’Afrique.

Les putschistes savent ou doivent le savoir que ce coup d’Etat ne réussira jamais, quelque soit leur obstination et la fuite en avant qu’ils livreront, ils ne pourront jamais venir à bout de la détermination de la communauté nationale et Internationale.

Depuis le jour de ce coup d’Etat le 06 août 2008 dernier, les putschistes se sont lancés dans une démarche désastreuse et vaine :

Après avoir vidé les caisses de l’Etat dans des missions diplomatiques onéreuses, tous azimuts à travers le monde, qui ont tous soldé par un échec, où toutes les délégations sont rentrées bredouilles et honteuses doublées souvent d’humiliations.

Après avoir sillonné l’intérieur du pays en distribuant des promesses pompeuses et démagogiques que le temps et les réalités de la vie quotidienne ont fini par réduire à néant ;

Après avoir domestiqué les médias d’Etat et une certaine presse du milieu qui sont devenus la voie de la junte et qui déversent nuit et jour des contre vérités, du dénigrement, de la haine et la calomnie, l’évidence aujourd’hui est que la population rejette en bloc ces allégations et ces manipulations.

Après avoir interdit l’expression des libertés individuelles et collectives et mis en prison les opposants au coup d’Etat, limogé les cadres qui refusent de cautionner la forfaiture, sans jamais réussir à affaiblir la résistance et au contraire.

Quelles alternatives restent t-il encore à la Junte ? Il ne leur reste très vraisemblablement deux:

Persister dans l’aveuglement en continuant de défier le monde, continuer à pratiquer la méthode Coué en faisant croire que tout va dans le meilleur du monde pendant le ciel est entrain de tomber sur leur tête, s’engager dans la répression aveugle brutale contre la résistance intérieure, accentuer l’isolement international du pays et affamer encore d’avantage le peuple mauritanien et se transformer ainsi à une dictature sanglante. Alors dans un tel cas de figure l’issue et son sort seront celles de toutes les dictatures de même nature et le monde en a connu quelques exemples. Ce n’est certainement pas cette finalité que la Junte et alliés rêvent.

La deuxième alternative est celle de la lucidité, qui amènera enfin la Junte à comprendre qu’il se dirige inéluctablement vers la catastrophe et qui n’épargnera pas le pays tout entier, décide, malgré les chansons des laudateurs et les conseils des milieux douteux et obscurantistes, de s’engager dans la voie de sortie de crise proposée par le Président de la République approuvée par la Communauté Internationale et alors dans ce cas elle aura mis l’intérêt nationale au dessus de toute autre considération, en même temps elle aura choisi la voie la moins pire la moins couteuse pour elle-même et pour ses alliés.

Quelle que soit que la voie que la junte aura choisi, la détermination et la volonté du Président de la République de faire échec à ce coup d’Etat, la mobilisation et la détermination du FNDD et plus largement de la CFD et de tous les démocrates à travers le monde avec le soutien de la Communauté Internationale, qui a pris le 5 février 09 dernier la décision de mettre en applications des sanctions individuelles et ciblées contre la Junte et ses soutiens et de transmettre le dossier au Conseil de Sécurité pour le rendre universel, cette décision qui se sera très probablement confirmée à la rencontre du 20 février 09 prochain, viendront, insallah, à bout de cette anomalie conjoncturelle et anachronique qui tente de mener le pays au chaos.

Qu’Allah protège la Mauritanie contre ses destructeurs.

Maréga Baba/France


Vendredi 20 Février 2009 - 17:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543