Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le 28 novembre 1990 représente pour moi bien des déchirures internes.


Le 28 novembre 1990 représente pour moi bien des déchirures internes.
Celle du militaire que j'étais d'abord, de voir l'éthique, l'honneur de mon noble corps de métier, foulés au sol par l'assassinat froid et lâche d'hommes désarmés.

Traitement indigne, même s'il devait être réservé à des ennemis, à fortiori lorsqu'il l'a été pour des camarades d'armes.

Celle du citoyen que je suis, qui voit tristement ce qu'un système, à travers la symbolique du 28 novembre, a pu, par ses dérives, cyniquement faire de la nation arc-en-ciel que je crois être la vocation naturelle de mon pays.

Et enfin celle de l'homme, détenu à Jreida, à la même période, pour les mêmes raisons, qui mesure ce à quoi il a miraculeusement échappé; et qui essaie de mesurer le pouls battant de ses camarades d'armes, tragiquement installés face à une mort inévitable, parce que diaboliquement programmée !

La tragédie du 28 novembre 1990 symbolise pour moi tout cela.

Abdoul Aziz Soumaré
Mardi 7 Novembre 2017 - 20:38
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543