Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le FNDD accuse les militaires de mener la Mauritanie vers le chaos


Le FNDD accuse les militaires de mener la Mauritanie vers le chaos
Le Front pour la défense de la démocratie (FNDD, une alliance de plusieurs partis politiques mauritaniens opposés au putsch du 6 août) a accusé, au cours d’un rassemblement populaire jeudi soir à Nouakchott, la junte au pouvoir en Mauritanie depuis le 6 août 2008, de conduire le pays vers le "chaos et l’obscurantisme".

Ce meeting autorisé, organisé, la veille de la célébration de l’indépendance du pays, s’inscrit dans le cadre de ce que le front appelle une « semaine de solidarité avec le Premier ministre légal), en référence à Yahya Ould Ahmed Waghef, arrêté pour détournement des fonds du PSI (programme spécial d’intervention et mise en faillite de la société Air Mauritanie.

Les dirigeants du FNDD ont aussi dénoncé la gestion du Haut conseil d’Etat (HCE) qui, selon eux, exploite les fonds publics, les médias publics et la pression pour renforcer sa popularité.

« Ces agissements ont ramené le pays des années en arrière, affaibli l’unité nationale et instaurer la dictature», selon le FNDD.

Par rapport aux états généraux de la démocratie, le FNDD s’est dit opposé à toute solution qui n’est pas le rétablissement du président déchu, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Les leaders du front ont manifesté à cette occasion leur volonté de participer à un débat télévisé, à condition qu’il soit diffusé en direct pour éclairer l’opinion nationale sur la crise née du coup d’Etat.

Ce meeting constitue une démonstration du front, surtout après le retrait de certains de ses partisans et l’arrestation de certains de ses leaders.

Le président déchu est toujours en résidence surveillée dans son village natal.

source : Agence de Presse Africaine
Samedi 29 Novembre 2008 - 13:50
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542