Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le FNDD dénonce la fausse interprétation des partisans du putsch en Mauritanie


Le FNDD dénonce la fausse interprétation des partisans du putsch en Mauritanie
APA – Nouakchott (Mauritanie) Le Front national de défense de la démocratie (FNDD), hostile au coup d’Etat en Mauritanie, a critiqué la fausse interprétation faite par les partisans du putsch après la réunion du groupe de contact international sur la crise mauritanienne vendredi à Paris.

«Les partisans du putsch ont prétendu que le groupe international a enfin fait preuve de compréhension à l’égard du coup d’Etat du 6 août », a constaté le Front dans un communiqué qui met en cause une telle interprétation.

Le FNDD a précisé dans ce cadre que le premier point approuvé par la réunion fut la « valorisation de la décision prise par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (CPS) imposant des sanctions individuelles à l’endroit des dirigeants du putsch et leurs appuis ».

Le groupe de contact international sur la crise mauritanienne comprend l’Union africaine, l’Union européenne, l’ONU, la Ligue des Etats arabes, l’Organisation de la conférence islamique et l’Agence internationale de la Francophonie.

Le groupe a « pris connaissance de la transmission de ces sanctions au Conseil de sécurité de l’ONU pour leur conférer une dimension mondiale », a indiqué le Front.

Selon le Front, les organisations internationales se sont engagées à prendre les dispositions nécessaires pour l’application des recommandations du CPS, et ce suivant leurs procédures respectives.

La réunion de Paris a également exprimé son « rejet de la solution unilatérale que les militaires avaient tenté de proposer ».

«Toute élection non organisée par des institutions crédibles, non supervisée par un gouvernement neutre et ne faisant pas partie d’une solution politique consensuelle entre toutes les parties ne sera pas crédible », précise le Groupe de contact international à l’issue de la rencontre de Paris.


APA

Dimanche 22 Février 2009 - 19:27
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542