Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Front: le transfert du Président vers un nouveau lieu de détention ne change rien à notre position et le compte à rebours de l'échec du coup d'Etat est enclenché


Le Front: le transfert du Président vers un nouveau lieu de détention ne change rien à notre position et le compte à rebours de l'échec du coup d'Etat est enclenché
Et voici le texte du communiqué:

Dans une nouvelle fuite en avant et un mépris de la volonté du peuple mauritanien, les putschistes ont procédé, ce jeudi matin, au transfert du président élu, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi vers une nouvelle geôle située à 250 km à l’Est de la capitale, dans la clandestinité la plus totale en pleine nuit.

Les premières informations en provenance de lemden confirment, en outre, que le président de la république est placé sous une surveillance militaire implacable par la même unité qui l’a emmené de Nouakchott.

Cette nouvelle mesure dénote un mépris flagrant de la volonté du peuple Mauritanien et des exigences de la communauté internationale d’un rétablissement de l’ordre constitutionnel.

Le Front National pour la Défense de la Démocratie a pris note du déplacement du Président de la République de sa prison à Nouakchott vers une autre prison dans son village natal de Lemden, au centre du pays et tient, à cette occasion, à souligner :

- que cet acte ne changera, en rien, la position du FNDD, de toutes les forces vives et des amis de la Mauritanie, tous attachés à une libération inconditionnelle du Président de la République pour lui permettre d’exercecer pleinement ses responsabilités constitutionnelles puisque le peuple mauritanien a choisi Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheïkh Abdallahi pour conduire le pays pendant cinq ans et que les généraux limogés n’ont aucun pouvoir pour brimer la volonté de tout un peuple ;

- qu’il fait porter aux putschistes l’entière responsabilité de la sécurité du Président et attire l’attention, à cet égard, sur les déclarations irresponsables du secrétaire permanent du HCE publiées par le journal Chargh El Awsat ainsi que sur d’autres déclarations tout aussi irresponsables que des sources concordantes attribuent au chef de la junte militaire, le général Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il va s’en dire que celui qui craint le peuple c’est bien le général usurpateur et que le transfert du Président de la République à Lemden n’est qu’un nouvel indice de la fébrilité qui l’habite ;

- qu’il appelle les partisans de la légalité et de la démocratie en Mauritanie et dans le monde à redoubler leur mobilisation en vue d’imposer le retour immédiat à l’ordre constitutionnelle et d’obliger les putschistes à se plier à la volonté du peuple mauritanien soutenu par un consensus international dont la plus récente illustration aura été le communiqué sanctionnant les travaux de la réunion tenue les 10 et 11 Novembre courant à Addis Abéba ;

· qu’il affirme que le compte à rebours du coup d’Etat a bel et bien commencé et que toutes les tentatives de la junte de gagner du temps ont été un fiasco total ce qui explique les mesures insolites auxquelles ils ont de plus en plus recours.

Vive la Mauritanie libre et démocratique

Vive le Front national pour la Défense de la Démocratie

Nouakchott, le 13 Novembre 2008

Commission Communication
Jeudi 13 Novembre 2008 - 17:57
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542