Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Front se félicite du rejet du Coup d'Etat et de l'initiation du dialogue


Quelques dirigeants du Front lors de la conférence de presse d'aujourd'hui (23 Févrie 2009)
Quelques dirigeants du Front lors de la conférence de presse d'aujourd'hui (23 Févrie 2009)
Dans un communiqué rendu public à la suite d'une conférence de presse qui vient de s'achever, le Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) se félicite des résultats de la rencontre du Groupe de contact International sur la Mauritanie, tenue le 20 février 2009 au siège de l’OIF à Paris et notamment des deux points de satisfaction suivants: i)le rejet du Coup d'Etat et le maintien des sanctions ciblées contre ses auteurs et leurs soutiens, ii) l'initiation d'un dialogue, entre tous les acteurs politiques mauritaniens, sous l’égide de la Communauté Internationale, dirigée par l’Union Africaine.

Par ailleurs, le Front réclame, en guise de mesure d'apaisement et de création d'un climat de confiance, la libération des détenus d'opinion et l'arrêt de toute démarche unilatérale de nature à saper les efforts de dialogue.

Pour le Front, le préalable à toute solution demeure la mise en échec du Coup d'Etat et le rétablissement dans ses fonctions du Président élu.

Voici le texte du Communiqué:

Front National pour la Défense de la Démocratie

Communiqué de presse

Le FNDD prend acte et se félicite des résultats de la rencontre du Groupe de contact International sur la Mauritanie, tenue le 20 février 2009 au siège de l’OIF à Paris.

Il se félicite de l’inauguration par la Communauté Internationale, sous l’égide de l’Union Africaine d’un processus cohérent en deux directions distinctes, mais qui s’accompagnent nécessairement:

L’une rejetant le coup d’état et la violation flagrante de la constitution qui en découle, par l’application de sanctions individuelles ciblées aux auteurs du putsch et à leurs soutiens civils à l’échelle de l’ensemble de la Communauté Internationale ;

Et l’autre initiant un dialogue, entre tous les acteurs politiques mauritaniens, sous l’égide de la Communauté Internationale, dirigée par l’Union Africaine.

Cette démarche s’inscrit parfaitement dans l’esprit du Communiqué du 21 Novembre 2008 du Groupe de Contact International sur la Mauritanie, qui constitue le cadre de référence pour la solution de la crise politique, et correspond à la mise en œuvre du paragraphe V de la décision du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 168ème réunion, tenue le 5 février 2009.

Le FNDD note avec satisfaction que le Groupe de Contact International :

confirme son rejet catégorique de l’agenda unilatéral proposé par la junte,

confirme son refus d’accepter toute démarche unilatérale d’agenda de sortie de crise, telle que proposée par les putschistes ;

tient à ce que toute élection présidentielle s’inscrive dans un processus global de solution de la crise mauritanienne ;

poursuit, parallèlement à l’échelle des différentes organisations internationales concernées, les démarches destinées à conférer un caractère universel aux sanctions individuelles ciblées qui s’appliquent à la junte et ses soutiens, en vue de garantir le retour à l’ordre constitutionnel.

Le FNDD saisit cette occasion pour exprimer sa disponibilité à participer au dialogue politique qui sera organisé sous les auspices du Président de l’Union Africaine, Mouammar Ghaddafi, Guide de la révolution libyenne et appelle les autres parties prenantes à en faire autant, à s’abstenir de toute démarche unilatérale de nature à saper les efforts de dialogue et à libérer les détenus politiques pour la création d’un climat favorable à la définition d’une solution consensuelle et conforme à la Constitution.

Le FNDD rappelle que toute solution durable de la crise politique en Mauritanie passe par la mise en échec du coup d’Etat et le retour à la légalité constitutionnelle, à travers le rétablissement du Président élu, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, dans la plénitude de ses prérogatives.

Le FNDD réitère sa mise en garde à l’opinion nationale et internationale et les incite à la vigilance quant aux manœuvres dilatoires auxquelles le Général Ould Abdelaziz nous a habitués depuis le 06 Août 2008, jouant toujours les prolongations dans une tentative désormais vaine de faire admettre son coup d’état.

Nouakchott, le 23 Février

La Commission de Communication



ForMauritania
Lundi 23 Février 2009 - 16:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542