Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Monde Le 24 septembre 1988 Mauritanie: plusieurs opposants seraient décédés dans la ' prison- mouroir ' de Walata


L' écrivain et diplomate Téne Youssouf Guéye mort en détention à Oualata
L' écrivain et diplomate Téne Youssouf Guéye mort en détention à Oualata
Le Monde, du 24 septembre 1988, page 4

Mauritanie plusieurs opposants seraient décédés dans la " prison- mouroir " de Walata. Dakar.-

Plusieurs détenus negro africains- condamnés au mois d’octobre dernier de des peines de plusieurs années d’emprisonnement pour participation à un complot contre le gouvernement- seraient décédés ces jours derniers, apprend –on de diverses sources concordantes à Dakar.

Situé au sud-est du pays, la prison de Walata, véritable mouroir, selon certains, surpeuplée de l’avis général, utilise les infrastructures- jamais rénovés- d’un ancien fortin militaire français datant du début du siècle. Les conditions de détention y seraient impitoyables. Les prisonniers seraient à peine nourris, soumis à des conditions climatiques extrêmes, notamment en cette période de pluies abondantes, et seraient aux fers l’essentiel du temps pour pallier l’insuffisance en nombre de gardiens. Les Forces de Libération Africaines de Mauritanie ( FLAM, principal animateur clandestin de la lutte des Negro- Mauritaniens contre ceux qu’ils qualifient " d’oppresseurs blancs ", les Beydanes arabisants actuellement au pouvoir) avaient, pour leur part, annoncé le 1er septembre le décès de six de ces détenus. Plusieurs sources avait fait état la semaine dernière à Nouakchott du départ d’une mission gouvernementale, dirigée par un officier supérieur de la Garde nationale pour Walata, afin d’y enquêter sur les conditions d’incarcération des détenus. La dénonciation des conditions de détention en Mauritanie n’est pas toujours le fait d’opposants politiques, mais parfois de Mauritaniens animés d’un sentiment humanitaire.

Ainsi ce serait un nouvel arrivé dans le corps des officiers de la prison de Walata qui aurait constaté le très mauvais état de santé de l’écrivain Tene youssouf Gueye quelques jours avant sa mort et qui aurait pris sur lui – en l’absence de toute liaison téléphonique ou radio avec la capitale- de le faire transférer à l’hôpital de Néma, à une centaine de kilomètres au sud de Walata, où l’écrivain, arrivé tard pour être soigné, serait décédé – (AFP)

BaaL Souleymane
suleymanibaal@yahoo.fr
Mercredi 24 Septembre 2008 - 14:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542