Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Premier Ministre et ses co-détenus livrés aux harcellements et agressions des détenus de droit commun sur incitation de la Junte


Le Premier Ministre et ses co-détenus livrés aux harcellements et agressions des détenus de droit commun sur incitation de la Junte
Le Premier Ministre, Monsieur Yahya Ould Ahmed Elwaghf ainsi que les autres cadres et dirigeants du Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) vivent un calvaire depuis leur incarcération à la prison de Dar Ennaim. Ces responsables politiques, victimes de règlement de comptes commandités par le Général limogé, Mohamed Ould Abdel Aziz, ont été jetés au milieu de prisonniers de droit commun alors qu'ils n'ont pas encore été jugés et encore moins condamnés. Ils sont livrés aux harcellements et agressions de la part de prisonniers sur commande de membres de l'administration pénitentiaire elle même obéissant aux ordres du chef de la Junte, Ould Abdel Aziz.

Dans un communiqué paru aujourd'hui le FNDD dénonce cette situation et tient les putschistes responsables de ce qui adviendra comme suite des mauvais traitements et de la torture auxquels ils soumettent ses dirigeants.

Voici les textes du communiqué:

Agression et harcèlement dans la prison de Dar Naïm :

La commission de communication du Front National pour la défense de la Démocratie a appris des sources carcérales de Dar Naïm que des groupes de prisonniers d’ordre commun se livrent à des agressions et harcèlements contre le Premier Ministre constitutionnel et ses co-détenus. Ces derniers agissent -apparemment - sur instigation des putschistes déterminés à persévérer dans un règlement de compte politique avec ses adversaires.

Le Front National pour la Défense de la Démocratie saisit l’opinion nationale et internationale de ces agissement graves et affirme qu’il :

1 - rend les putschistes, et particulièrement leur chef le général démis, Mohamed ould abdel Aziz, seuls responsables du traitement dont les leaders du front font l’objet ;

2 - appelle l’ensemble des organisations des droits de l’homme nationaux et internationaux à assumer leur responsabilité dans la dénonciation des pratiques dictatoriales dont les putschistes font preuve ;

3 - s’engage à poursuivre le combat jusqu’au retour à la légalité constitutionnelle incarnée par le Président élu Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheïkh Abdallahi.


For Mauritania
Jeudi 27 Novembre 2008 - 02:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542