Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Président de l'Assemblée Nationale reprend son bâton de pèlerin en direction d'Addis Abeba


Le Président de l'Assemblée Nationale reprend son bâton de pèlerin en direction d'Addis Abeba
Le Président de l'Assemblée Nationale, Monsieur Messaoud Ould Boulkheir, quitte Nouakchott ce soir en direction de la capitale éthiopienne où se déroulent les travaux des instances de l'Union Africaine. Il sera accompagné des Députés Moustapha Ould Bedre Eddine et El khalil Ould Teyeb. Les trois personnalités du Front se joindront au reste de la délégation déjà su place et composé de MM. le Ministre Sidi Mohamed Ould Emejar, le Conseiller diplomatique du Président de la république, Sidney Sokhona et son Représentant Spécial au près de l'Union Africaine, Mohamed Abdellahi Ould Bebana. A l'agenda du Président de l'Assemblée plusieurs rencontre du plus haut niveau au moment où les autres membres de la délégation du Front s'emploieront à présenter aux autres délégations la situation au pays et notamment l'initiative du Président de la République.

La tâche de cette importante délégation est facilité par la très grande adhésion de la Communauté Internationale et notamment des membres de l'Union Africaine à la lutte des Mauritaniens pour recouvrer leur institutions républicaines mises à mal par le Coup d'Etat du 6 août 2008.

Cette adhésion s'est manifestée en des termes claires et fermes dans le Communiqué paru à l'issue de la réunion de coordination des organisations partenaires de la Mauritanie tenue mercredi en marge du Sommet de l'Union Africaine.

Rejet de l'agenda de la Junte, prise en compte de l'initiative du Président de la République, injonction faite à la Junte de cesser le harcèlement dont le Président est l'objet et d'assurer sa sécurité et sa liberté d'expression et de mouvement, tels sont les nouveaux points mis en évidence dans ce Communiqué.

Il faut cependant préciser que ce groupe est une instance de coordination entre différentes organisations (la Ligue des Etats Arabes, les Nations Unies, l'Organisation de la Conférence Islamique (OIC), l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l'Union Européenne (UE) et l'Union Européenne (UE)). Ce n'est pas le lieu de prise de décisions. Les décisions sont prises au niveau de chacune des organisations suivant les modalités propres à chacune d'entre elles.

Pour ce qui concerne la Mauritanie, des décisions sont attendue au sein de trois institutions: l'Union Africaine, l'Union Européenne et l'ONU.

A Addis Abeba, l'Union Africaine a deux échéances importantes dans les jours qui viennent.

Entre le premier et le trois février se tient la Conférence des Chefs d'Etat de l'Union. Le cas de la Mauritanie y sera examiné dans le cadre de la question de la prolifération des coups d'Etat. Des décisions sont attendues.

Le six février, le lendemain de l'expiration de l'ultimatum qu'il avait fixé à la Junte Mauritanien, le Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine (CPS) va se réunir. Il constatera le blocage persistant de la situation en Mauritanie et décidera des sanctions annoncées. Il statuera sur le transfert du dossier des sanctions au Conseil de Sécurité de l'ONU.

Le Coup d'Etat du 6 août, après avoir été rejeté par les Mauritaniens et notamment par leurs forces vives, est en train de recevoir le coup de grâce dans cette capitale d'Abyssinie.


For Mauritania

Vendredi 30 Janvier 2009 - 18:25
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par XMANDIALLO le 30/01/2009 21:52
Messaoud, vous n'êtes qu'un imlbécile et un traitre. Depuis le 6 AUG, jamais vous voius êtes soucié de la cause des négros mauritaniens, pourquoi dans votre combat qui vous mène partout dans le monde en utilisant l'argent de l'assemblée, c'est- à-dire l'argent des contribuables, en tant "démocrate", il vous arrive même pas à penser à vos frères qui subissent l'injustice depuis plus de 20 ans.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542