Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Président de la République par intérim reçoit un émissaire du Président Wade


Le Président de la République par intérim reçoit un émissaire du Président Wade
Le Président de la République par intérim, M. Ba Mamadou dit M'Baré a reçu ce jeudi matin au palais présidentiel à Nouakchott M. Cheikh Tidjiane Gadio, ministre sénégalais des affaires étrangères, envoyé spécial du Président Abdoulaye Wade.

A sa sortie d'audience, l'émissaire sénégalais a fait une déclaration à L'Agence Mauritanienne d'Information dans laquelle il a précisé être "revenu à Nouakchott pour son 4ème ou 5ème déplacement pour remettre un message personnel du président Abdoulaye Wade à son frère, le Président de la république par intérim, M. Ba Mamadou dit M'Baré".

Le message, ajoute -t-il, "porte sur la situation politique en Mauritanie où le Président Wade, après m'avoir envoyé plusieurs fois en mission ici, a recueilli, pour l'essentiel, les avis de tous les acteurs majeurs de la vie politique en Mauritanie, et est aujourd'hui en mesure de faire des propositions pour une sortie de crise basée sur ce que les mauritaniens eux-mêmes disent de la situation de leur pays et cette volonté extraordinaire de réconciliation que nous sénégalais, frères et amis du peuple mauritanien, avons noté".



"Nous n'avons rencontré personne en Mauritanie, martèle l'envoyé spécial du Président Wade, qui a pensé que l'affrontement était préférable au dialogue, personne".

"Chacun a pensé, dit-il, que si on donnait une chance aux fils et aux filles de ce pays, ils pouvaient ensemble, se retrouver autour d'une table et effectivement faire des propositions de sortie de crise. Je suis venu présenter au Président Ba M'Baré, qui est président par intérim, les propositions du Président Abdoulaye Wade, qu'il a beaucoup appréciées et vous savez, c'est une précision importante, que le Sénégal, qui ne travaille pas en solitaire sur ce dossier est en contact permanent avec M. Jean Ping, président de la commission de l'Union Africaine. "Nous n'avons rencontré personne en Mauritanie, martèle l'envoyé spécial du Président Wade, qui a pensé que l'affrontement était préférable au dialogue, personne".

"Chacun a pensé, dit-il, que si on donnait une chance aux fils et aux filles de ce pays, ils pouvaient ensemble, se retrouver autour d'une table et effectivement faire des propositions de sortie de crise. Je suis venu présenter au Président Ba M'Baré, qui est président par intérim, les propositions du Président Abdoulaye Wade, qu'il a beaucoup appréciées et vous savez, c'est une précision importante, que le Sénégal, qui ne travaille pas en solitaire sur ce dossier est en contact permanent avec M. Jean Ping, président de la commission de l'Union Africaine.

Nous sommes aussi en contact permanent avec les frères libyens qui assurent la présidence en exercice de l'Union Africaine que nous consultons. Encore une fois, nous nous prévalons des relations spéciales, historiques et fraternelles qui nous lient au peuple mauritanien pour travailler directement avec les acteurs de la vie politique nationale et revenir faire des propositions".

"Ces propositions, telles que je les ai présentées aujourd'hui au Président par intérim, lui semblent très intéressantes. Aussi, nous encourage -t-il à rencontrer tous les autres acteurs politiques, ce que nous allons faire pour venir ensuite régulièrement au Palais de la république rendre compte au Président par intérim, recueillir ses avis et suggestions et retourner sur le terrain et Inchallah nous allons retourner à Dakar avec un grand espoir, celui de dire au Président Wade que nous avons obtenu quelque chose; que nos frères et soeurs de Mauritanie sont d'accord; que nous avons eu un dialogue direct pour qu'on sorte de cette situation et que l'UA puisse revenir dès la semaine prochaine avec le Président Wade ici à Nouakchott pour finaliser tout cela".

L'audience s'est déroulée en présence de MM. Mohamed Ould Maaouya, ministre de l'intérieur et de la décentralisation, ministre des affaires étrangères et de la coopération par intérim, Cheyakh Ould Ely, directeur de cabinet du Chef de l'Etat, Mme Coumba Ba, chargée de mission à la Présidence et SEM. Mohamedou Kane, ambassadeur de la république du Sénégal accrédité dans notre pays.


source : Agence Mauritanienne d'Information
Vendredi 8 Mai 2009 - 09:22
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542