Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Président serait soumis à de fortes pressions psychologiques par la junte militaire.


Le Président serait soumis à de fortes pressions psychologiques par la junte militaire.
Selon des sources généralement bien informées, le Président de la République serait soumis depuis maintenant plusieurs jours, à de fortes menaces de la part des n°1 et 2 de la Junte militaire mais aussi de plusieurs délégations de la tribu des Oulad Besbaa, pour l’amener à démissionner.

Ces émissaires tentent de convaincre le Président de démissionner en échange de sa libération définitive ainsi que celle de son Premier Ministre, mais aussi de l’abandon de la mise sur pied de la Haute Cour de Justice. Cependant, le Président de la République, selon ces mêmes sources, semble intraitable, et souvent peu prolixe avec ses visiteurs.

Ce genre de méthodes, si cette information se confirmait, constituerait une escalade très grave dans ce qui constitue les violations des droits de l’homme et des libertés publiques et individuelles auxquelles la junte militaire semble encline depuis le Putsch.

Pourquoi les putschistes et leurs affidés tiennent-ils tant à ce que le Président démissionne ? Que craignent-ils tant à sa libération ? Il est à rappeler que le Président est privé de liberté depuis le 6 août 2008 vers 09 heures. Il n’a jusqu’aujourd’hui pu voir aucun membre de sa famille ou proche collaborateur, les responsables de la junte rejetant systématiquement toute demande de visite.



____________________
Source : sneyta via cridem

Lundi 8 Septembre 2008 - 14:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542