AVOMM-INFOS
Samedi 30 Août 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Sénégal ne prévoit pas d'envoyer des troupes au Mali


Le Sénégal ne prévoit pas d'envoyer des troupes au Mali
Le Sénégal ne prévoit pas d'envoyer des troupes au Mali pour participer à la reconquête du Nord, a déclaré lundi le président sénégalais Macky Sall, en faisant valoir que les soldats sénégalais étaient déjà mobilisés dans différents pays d'Afrique.

La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), en liaison avec l'Union africaine et le Conseil de sécurité de l'ONU, travaille pour la planification et l'organisation d'une force africaine qui doit intervenir au Mali pour établir l'unité territoriale, a déclaré le président sénégalais, au cours d'une conférence de presse à Paris.

Le Sénégal est impliqué fortement mais ne prévoit pas d'envoyer des troupes au Mali, a ensuite clairement précisé le nouveau président. Notre pays a des troupes en Côte d'Ivoire, en République démocratique du Congo (RDC), au Soudan et nous sommes également dans la force en Guinée-Bissau, nous ne pouvons pas être au Mali (...). Nous sommes déjà sur tous les fronts et avons du mal à couvrir, a-t-il insisté.

M. Sall a néanmoins paru convaincu qu'une force africaine serait bien mise en place dans les prochaines semaines pour une intervention au Mali. Selon lui, cette force africaine devra, avec l'armée malienne, avec toutes les forces, engager le combat pour la reconquête du Nord.

Soyez sûrs que toutes les mesures qui doivent être prises pour que le Mali recouvre son intégrité territoriale sont en train d'être planifiées, mais je ne peux pas en dire plus pour des raisons de sécurité, a-t-il répondu aux journalistes qui lui demandaient des précisions.

Au Mali, un coup d'Etat avait renversé le 22 mars le président Amadou Toumani Touré et précipité la chute du nord du pays aux mains de groupes armés, principalement islamistes.

Depuis plusieurs semaines, la Cédéao prépare l'envoi éventuel au Mali d'une force dont l'effectif serait de plus de 3.300 hommes. Jusqu'à présent, la participation du Sénégal à cette opération semblait aller de soi.

Le chef de l'armée ivoirienne, le général Soumaïla Bakayoko, avait ainsi déclaré le 16 juin que les gros effectifs de la force seraient fournis par le Nigeria, le Sénégal, le Niger. Mais tout le monde participera, y compris la Côte d'Ivoire, avait-il ajouté.

Macky Sall effectue depuis jeudi une visite officielle en France où il a rencontré le nouveau président français François Hollande ainsi que six de ses ministres, a-t-il précisé.


Source: CRIDEM
Lundi 9 Juillet 2012 - 20:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par ADAMA NGAIDE le 09/07/2012 21:36
LA VRAIE MENACE POUR LE SENEGAL SOUS MAKY SALL, C'EST BIEN SON VOISIN DU NORD, UN VOISIN RACISTE ET ESCLAVAGISTE. UN VOISIN TOUJOURS JALOUX DE L'EVOLUTION DEMOCRATIQUE DU SENEGAL. HELAS! TANT QUE LES RACISTES NE QUITTERONT LA TETE DE LA MAURITANIE LA SOUS-REGION SERA INSTABLE.

2.Posté par SANKARA le 10/07/2012 17:48
la vérité finira par triompher car le mensonge l'hypocrisie,le racisme et l'esclavagisme ne peut être un chemin de développement,ce qui a chassé ben aly de Tunisie , houssine Moubarak d' Egypte , mbagbo de cote d'ivoire bien tôt Assad de cyrie ne peut laisser un traître sans bagage intellectuellement parlant ni culture divisé un pays qui n'a que trop souffert mais "yiiloo banngoo seerndata mawdo e ..........." faire état civil sécurisé, inventé les cartes de séjours ciblé ,hébergé les vrais terroristes chez soi,et dure vouloir un état de paix,prospère et exemplaire ................. ko fenaande

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 514