Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le candidat Ibrahima Moctar Sarr préside un rassemblement électoral à Boghé


Le candidat Ibrahima Moctar Sarr préside un rassemblement électoral à Boghé
Le candidat à l'élection présidentielle du 6 juin 2009, M. Ibrahima Moctar Sarr a présidé dimanche soir à Boghé un rassemblement électoral au cours duquel, il a exposé les grandes lignes du programme politique qu'il compte mettre en oeuvre s'il est élu président de la République le 6 juin prochain.

Le candidat a rappelé les participants au rassemblement que l'enracinement de l'unité nationale figure parmi les priorités de son programme électoral, considérant que son parti a franchi une étape sur le chemin de cette unité nationale car les citoyens y sont égaux.

M. Ibrahima Moctar Sarr a précisé devant les militants de son parti que la Mauritanie est un pays qui possède d'énormes ressources mais qui a souffert de la mauvaise gestion et de la gabegie ce qui l'a entraînée dans la liste des pays pauvres.

"Si je suis élu à la magistrature suprême, ajoute le candidat, je procèderai à la modernisation de l'économie et à la distribution équitable des richesses entre les populations." Il enfin appelé les populations de Boghé à voter massivement pour lui le 6 juin 2009 pour des lendemains meilleurs de la Mauritanie après des décennies de douleurs qu'il est temps de panser et de construire une Mauritanie qui accueille à bras ouverts ses fils. Sur la route de Boghé, M. Sarr avait effectué un arrêt Seytan relevant de l'arrondissement de Dar El Barka où, il a présidé un meeting électoral en présence de ses sympathisants.


Source: AMI
Lundi 25 Mai 2009 - 04:44
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par mohimedi le 25/05/2009 10:16
moumkin, toute l'opposition doit dépasser ses contradictions pour venir voter ibrahima, ahmed maouloud messaoud ould mansour voici encore une opportunityé d'alternance, le général n'est invulnérable, soutenons IMS i na wona moumkin awagnana nounna nekk

2.Posté par Yero Bellel le 25/05/2009 16:32

Le reste de RFD de DADDAH et le FNDD ont perdu leur bras de fer avec l'empereur auto proclamé sur l'empire de la Mauritanie.
For Mauritania et le Front l'appellent le Général limogé, qui en définitif se maintient depuis déjà 9 mois par la force et maitrise totalement la situation dans sa globalité.
Devant cette situation critique, politiquement parlant , cette coalition hétéroclite RFD de DADDAH/FNDD ne dispose présentement qu'une seule alternative : appeler tous leurs militants à voter pour IBRAHIMA MOCTAR SARR qu'ils connaissent très bien par son
( engagement politique, le sérieux, sa constance pour bâtir une nouvelle Mauritanie )et cela durant tout le long règne de TAYA, ensuite contre ELY le magouilleur et ses indépendants, et enfin contre SIDI Président du camps des militaires que Masseoud même appelait à l'époque homme de paille, mais qu'il rejoindra plus tard pour la collation et le partage du festin après l'effort consentis "lors de la la guerre du 2e tour des présidentielles de 2007".
C'est aussi une façon de sanctionner leur général limogé, par les urnes en mobilisant leurs militants à voter contre lui, et le monde entier retiendra incontestablement leurs poids politiques réels dont ils ne cessent de se vanter tous les jours, et durant toutes les occasions avec les médias: RFI, Al DIAZIRA, AL ARABIA, devant l'UA, l'UE, Francophonie....
Le Général sera alors limogé par la légitimité populaire qui résultera par les urnes, et non par le président Sidi dont la légitimé a connu toujours des insuffisances à tous les niveaux.
Devant l'échec certain du front, il ne faut plus lorgner du côté des sanctions ciblées des états en se contentant de boire " son KASSE ATAYE " , alors laissons les commentaires de côté.
Par le suffrage universel chaque partie doit indiquer réellement le poids de sa base où chaque leader tire en principe sa légitimité au niveau populaire.
C'est la meilleure issue politique, j'invite tous mes compatriotes à y réfléchir.

3.Posté par malvara le 27/05/2009 01:27
Mon cher ami, c'est se leurrer de penser que le général limogé respectera le suffrage universel, celui là même qui a mis fin à un processus démocratique. Comme vous le soulignez le général se maintient par la maîtrise globale de la situation, n'oubliez pas aussi d'y rajouter que cette maitrise se poursuivra jusqu'au vote du dernier bulletin. Dans ce cas quel intérêt d'y participer? De la même façon que vous appelez le FNDD à baisser les bras et venir soutenir IMS, faites en de même et mettez vous vous alors derrière le général, puisque vous êtes partisant des faits accomplis?

4.Posté par Djiné Lô le 27/05/2009 01:51
Une alternative crédible qui pourrait déboucher par ce qu'il est convenu d'appeler le retour à l'ordre constitutionnel. Ibrahima Sarr est aujourd'hui l'homme qu'il faut pour cette Mauritanie déchirée par trois décennies de négationnisme, et de politiques racistes.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542