Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le chef de la junte mauritanienne critique les anciens régimes qui ont dirigé le pays


Le chef de la junte mauritanienne critique les anciens régimes qui ont dirigé le pays
Le général Mohamed Ould Abdel Aziz, président du Haut conseil d’Etat (junte au pouvoir en Mauritanie depuis août 2008) a réaffirmé jeudi soir, lors d’un meeting à Aleg (300 km à l’est de Nouakchott), que son souci majeur est de faire sortir la Mauritanie du carcan de la pauvreté et de la maladie. Il a ajouté que les populations avaient longtemps souffert pour avoir vécu sous plusieurs régimes qui n’ont "jamais pris la mesure de leurs souffrances".

Le général Abdel Aziz s’exprimait dans le cadre d’une visite dans la zone d’Aftout, pour s’enquérir des conditions de vie des populations et déterminer le type de projets à mettre en œuvre en vue de changer le visage de la Mauritanie.

Le chef de l’Etat a souligné sa « détermination à lutter contre la gabegie », affirmant que la Mauritanie, avec ses 3 millions d’habitants, pourrait être un pays développé si ses ressources étaient bien gérées.

Il a ensuite révélé que des contrôles d’Etat ont dévoilé des détournements dans certaines sociétés d’Etat pour les 7 derniers mois, expliquant que seule une poignée d’individus (5 à 10 personnes) s’opposent au changement parce qu’il n’est pas de leur intérêt de mettre fin à la gabegie.

S’agissant de la presse, le général Mohamed Ould Abdel Aziz a indiqué que le Haut conseil d’Etat est déterminé à préserver le principe sacro saint de la liberté de presse, s’engageant à ce qu’il n’y ait plus d’arrestation de journaliste ni de censure d’aucun média.

Il a cependant dit qu’il laissait aux responsables de la presse le soin d’éviter le chantage et autres dérapages, les appelant à se conformer eux-mêmes aux règles de la déontologie et aux valeurs morales de la société.

A l’endroit des mauritaniens revenant du Sénégal, le président a souhaité la bienvenue, leur affirmant que personne ne peut nier leur appartenance à la patrie mauritanienne.

Se prévalant du soutien des habitants du Brakna, région du président déchu, le chef de la junte a dit que tous les Mauritaniens adhérent au mouvement de changement que les opposants tentent de décrédibiliser par "leur message venimeux", à l’étranger.

Source:
APA - m
Vendredi 20 Mars 2009 - 16:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Mauritanien le 20/03/2009 16:40

Un général limogé qui annonce "personne ne peut nier leur appartenance.... et qui leur souhaite la bienvenue". Ho lalalala quelle belle chanson de charme pour mieux paraître. La romance est trop tard général limogé. Tu as déjà fait le mal avec ton compère Taya on s'en souvient. Ces réfugiés de retour dans leur pays attendent autre chose que des paroles pour charmer.

Place à la justice. Il faut agir. N'écoutons pas les paroles de charme du général limogé.

Salut.


2.Posté par Dioumassi Salou le 20/03/2009 21:01
salut nous n'ecoutons pas ces paroles de posie, la gabegie c'est quoi? ce que Aziz a fait c'est pas la gabegie un simple colonel qui contruit un meuble sur un point strategique d'où vient cette fortunes?. nous tous on connait la Mauritanie.seul son salaire il ne peut pas contruire ce meuble et sans compter les maisons qui sont exterieur et dispersé à Nktt.
Son combat tout le monde connait se de defendre ses propres interets.AZIZ laisse le mot GABERIE tranquille dans ton GABEGIE.
merci Dioumassi

3.Posté par levis le 21/03/2009 17:31
J'ai la même préoccupation que Diomassi, j'ai parfois l'impression qu'on parle du même mot surtout que cet arriviste incarne véritablement ce mot.
Mobilisons nous cher frère, descendons dans au palais et bottons ce général hors du pouvoir, c'est la seule possiblité à mon avis. Soyons courageux, quelques disparaitront et le reste auront conquis leur liberté enfin.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542