Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le fils de l'ancien président Ould Haidallah poursuivi au Maroc pour trafic de drogue


Le fils de l'ancien président Ould Haidallah poursuivi au Maroc pour trafic de drogue
Sidi Mohamed Ould Haidallah, fils de l'ancien président mauritanien Mohamed Khouna Ould Haidallah (1980-84), devrait comparaître de nouveau le 16 octobre prochain devant la justice marocaine pour trafic de drogue dure sur le territoire chérifien, a appris APA jeudi à Rabat de source informée.

Le prévenu, arrêté en 2007, est traduit devant la cour d'appel de la ville côtière d'Agadir (sud ouest) où il essayait avec ses complices de vendre 18 kg de cocaïne.

La cour a décidé, jeudi, de reporter le procès au 16 octobre prochain suite à une requête de la défense, indiquent des sources judiciaires citées par les médias officiels marocains.

Le mis en cause et ses complices devraient répondre notamment aux accusations de trafic de drogue à l'échelle internationale, falsification de documents et usurpation d'identité.

apa
Dimanche 14 Septembre 2008 - 13:58
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542