Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le leader de l’opposition en Mauritanie rejette les sanctions décidées par l’UA contre son pays


Le leader de l’opposition en Mauritanie rejette les sanctions décidées par l’UA contre son pays
Ahmed Ould Daddah, chef de file de l’opposition en Mauritanie et président du Rassemblement des Forces démocratiques (RFD), a rejeté les sanctions décidées jeudi par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) contre la Mauritanie, a appris APA, samedi de source sure.

« Nous, au sein du RFD, sommes opposés à tout blocus sur la Mauritanie, et j’insiste là-dessus», a déclaré Ould Daddah à l’Agence Nouakchott Information (ANI, indépendante), reprise par APA, à Nouakchott.

« Les conséquences découlant de ces sanctions seront « catastrophiques même si elles sont individuelles, car elles conduiraient à l’isolement de la Mauritanie dans le domaine des financements et des investissements et sur le plan de sa présence sur la scène internationale », a-t-il poursuivi.

Evoquant le transfert du dossier mauritanien au Conseil de sécurité de l’ONU, Ould Daddah a qualifié une telle perspective de « très grave ».

« D’abord parce que tous les pays du monde sont tenus d’appliquer des sanctions décidées par le Conseil de sécurité et ensuite parce qu’on ne peut plus prévoir les mesures qui seront prises par ce Conseil », a-t-il expliqué.

Le chef du RFD qui avait soutenu « comprendre » le putsch ayant renversé l’ex président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, le 6 août dernier, a ajouté que son parti entamera ‘’immédiatement’’ une campagne interne et externe pour mobiliser l’appui au plan de sortie de crise qu’il avait proposé il y a quelques jours.

Le plan du RFD se base notamment sur le non retour au pouvoir du président déchu Ould Cheikh Abdallahi et l’inéligibilité à la présidentielle des membres des Forces armées et de sécurité en service le jour du putsch.

L’élection présidentielle en Mauritanie est fixée au 6 juin prochain.

source : Agence de Presse Africaine
Samedi 7 Février 2009 - 15:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par XMANDIALLO le 07/02/2009 23:36
Ahmed a raison, moi aussi je suis contre les sanctions contre la Mauritanie. C'est le peuple qui va souffrir. Les militaires sont tous des milliardaires, mais l'UA malheureusement est dirigée par des putchistes et des voleurs, je me demande comment un voleur peut condamner un voleur, on aura tout vu dans ce bas monde.

2.Posté par Badiallo le 08/02/2009 12:54
Ahmed ne peut en aucun cas avoir raison; n'est-ce pas lui qui a trahi l'espoir du peuple lors des premières élections contre Ould Taya en réfusant de prendre les responsabilités qui étaient les siennes. Ahmed n'est rien d'autre qu'un opportuniste qui cherche par tous les moyens à accéder au pouvoir: Le général limogé n'a-t-il pas affimé qu'il lui avait conseillé de déposer Ould Cheikh Abdallahi ,? Nôtre pays mérite mieux que ces personnes sans foi ni loi!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542