Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le pouvoir putschiste se fait arnaquer de belle manière


Le pouvoir putschiste se fait arnaquer de belle manière
Le 13 octobre, à Nouakchott, les journalistes trépignent d'impatience dans le hall de l'hôtel Tfeîla où Al Mustapha Touré, Président d'un improbable Observatoire International des Droits de l'Homme (OIDH) séjourne et s'apprêtait à tenir conférence de presse, sous les auspices du Ministère mauritanien de la Communication. Au bout de quelques heures d'attente, la presse découvre le canular de Al Mustapha Touré et de son adjoint, un certain Elie Hallassou, ivoiro-libanais, plus connu pour ses tentatives de racket envers les commerçants étrangers auxquels il vend sa protection en qualité prétendue d'ami Président Laurent Gbagbo ; les deux visiteurs disparaissent de la circulation après avoir rencontré le Général Ould Abdel Aziz et les plus hautes autorités issues du putsch du 6 août.

Finalement, la conférence de presse n'a pas lieu et l'on se rend compte que les deux compères ont pris la poudre d'escampette, non sans délester la Présidence, d'une somme de 50.000 euros. Tout Nouakchott rit de voir deux escrocs d'Abidjan, se faire recevoir, en grande pompe, par les députés, les sénateurs et les ministres, sans oublier l'inénarrable audience au Palais. A Cocody, Yopugon et même dans les chaumières cossues de Yamoussoukro, la communauté des « farauteurs » rivalise d'admiration, mi-envieuse mi-amusée, à l'endroit de Al Mustapha Touré, l'animateur de l'association « j'aime Gbagbo » et l'un des promoteurs les plus en vue du mouvement de danse coupé-décalé. Al Moustapha Touré est trop fort même, s'exclame-ton, depuis son coup en Mauritanie !

A gauche, vous découvrirez les photos de ce personnage haut en couleur, dans la galerie de la presse ivoirienne.

________________
Source:Taqadoumy
(M)



Mercredi 15 Octobre 2008 - 23:51
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542