Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le président de la république visite les Centres Hospitalier National et d'Oncologie et des maladies cardiovasculaires


Le président de la république visite les Centres Hospitalier National et d'Oncologie et des maladies cardiovasculaires
Le président de la république, monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a effectué ce dimanche une visite inopinée au centre d'Oncologie spécialisé dans le traitement des cancers, au Centre Hospitalier National et au Centre National des Maladies Cardiovasculaires.

Au cours de sa visite dans ces 3 institutions sanitaires, le président s'est informé sur la capacité d'accueil de leurs différents pavillons et services s'interrogeant sur le nombre du personnel soignant, des médecins, des spécialistes et des éléments assurant la garde ainsi que sur le niveau et la qualité des prestations présentées par ces centres au niveau national notamment s'agissant du traitement des cancers et des opérations de dialyse.

Le Chef de l'Etat s'est entretenu directement avec les malades sur leur état de santé, la qualité des services et des traitements qui leur sont présentés.

Dans sa visite à la maternité de l'hôpital national, le président de la république a pu prendre connaissance des traitements donnés dans ce pavillon et suivi des explications détaillées sur la marche du travail dans les services de dialyse, des maladies cardiovasculaires etc.

Certains malades interrogés par le reporter de l'AMI ont dit toute leur satisfaction pour cette visite faite en ce moment particulier soulignant l'importance de ces visites inopinées dans l'amélioration de la situation sanitaire et dans le relèvement du niveau des prestations offertes aux malades.

Certains se sont plaint d'un manque aigu dans les services présentés et dans l'inefficacité des médicaments prescrits aux malades.

Le ministre de la santé, Dr. Cheikh El Moktar Ould Horma Ould Babana a, dans une déclaration à l'AMI, indiqué que "cette visite revêt une signification symbolique particulière à bien des égards. Elle montre l'attention que le Chef de l'Etat accorde au relèvement des prestations des structures sanitaires dans le pays pour répondre aux aspirations des citoyens mauritaniens partout où ils se trouvent".

Le choix de cette journée, jour de la fête du "Fitr" pour rendre visite aux malades revêt d'abord, dit le ministre, une dimension humaine et souligne à nouveau l'engagement du président de la république à aller de l'avant dans la mise en oeuvre de ses engagements envers les citoyens mauritaniens".

M. Ould Horma Ould Babana a réaffirmé que le Chef de l'Etat a donné, à l'occasion de cette visite, des instructions claires qui vont être exécutées incessamment. Ces instructions ont trait notamment à l'acquisition d'un groupe électrogène dans une semaine d'une capacité de 600 kilowatts au moins au profit du Centre hospitalier national (CHN) et la création d'un deuxième service d'urgences au niveau de la capitale ainsi que le démarrage d'une étude sur la création d'un centre hospitalier national sur des critères internationaux".

Le ministre a noté que le secteur de la santé souffre généralement de plusieurs lacunes qui nécessitent, pour être comblées, des études et des moyens humains et matériels. Mais la volonté politique perçue chez le président et son souci manifeste de réformer le secteur de manière radicale est de nature à lever les obstacles qui se dressent sur cette voie et par conséquent à transcender les difficultés dans les meilleurs délais".


Source: AMI
Lundi 21 Septembre 2009 - 13:42
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541