Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le président déchu et libéré réclame la restitution de ses droits


Le président déchu et libéré réclame la restitution de ses droits
Le président mauritanien renversé par le coup d'Etat du 6 août dernier et remis en liberté dimanche après avoir passé quatre mois en résidence surveillée, a réclamé la restitution de ses droits attribués par la Constitution, a-t-on appris lundi de source bien informée.

Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, de retour à Nouakchott dimanche en provenance de son village Lemden, à 250 km au sud-est de la capitale, où il avait été résigné à résidence, a déclaré à la presse qu'il ne se contentait pas d'une remise en liberté par le pouvoir militaire sous la pression de la communauté internationale, mais qu'il veut recouvrer ses droits de président démocratiquement élu.

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), une alliance de partis politiques opposée au coup d'Etat du 6 août dernier en Mauritanie, a également annoncé dimanche au cours d'une conférence de presse sa détermination à continuer la lutte pour le retour à la légalité constitutionnelle par des moyens pacifiques, après la libération du président renversé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

La libération du président renversé "est une des exigences du peuple mauritanien et de la communauté internationale. La deuxième exigence, et la suite logique de l'évolution de la situation politique du pays est son rétablissement dans les prérogatives constitutionnelles découlant des résultats du deuxième tour de l'élection présidentielle du 25 mars 2007, qui lui attribue un mandat de 5 ans", a déclaré le président du FNDD, Bodjel Ould H'Momeid.



Source: xinhuan
Lundi 22 Décembre 2008 - 14:18
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542