Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le président du Parlement mauritanien prie la France de « lever toute équivoque » sur sa position par rapport au putsch


Le président du Parlement mauritanien prie la France de « lever toute équivoque » sur sa position par rapport au putsch
Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Assemblée nationale en Mauritanie et farouche opposant au putsch du 6 août, a prié la France de « lever toute équivoque » sur sa position par rapport à ce coup d’Etat.

« J’estime de mon devoir de demander à la France et à son excellence le Président Sarkozy, de faire lever toute équivoque s’agissant de leur position à propos du coup d’Etat en République Islamique de Mauritanie », a déclaré Ould Boulkheir dans un communiqué dont APA a reçu copie à Nouakchott.

Le communiqué relève que « les ambiguïtés que les putschistes entretiennent aujourd’hui autour de la position française et l’exploitation qu’ils en font au plan intérieur (…) rappellent malheureusement les méthodes désuètes d’un passé que tous les démocrates et tous les progressistes du monde doivent s’empresser d’oublier définitivement ».

Nicolas Sarkozy avait indiqué vendredi à Niamey que le coup d’Etat mauritanien s’était passé « sans manifestation et sans protestation, si ce n’est celle de la France ». « Force est de constater qu’il n’y a pas eu un député ou un parlementaire qui a protesté et qu’il n’y a pas eu de manifestations », avait il souligné

Ould Boulkheir s’est dit « surpris » par ces propos qui, selon lui, « ont été vite repris, interprétés et brandis par la junte militaire comme une volte-face de la France».

Il a ajouté que ce putsch « appelle de la part de la France un traitement particulier, qui découle de son rôle historique de Grande Nation démocratique et des idéaux censés fonder son action en Afrique et son rayonnement dans le Monde ».

Pour lui, « les démocrates et les progressistes de Mauritanie, d’Afrique et du Monde attendent de la France et du Président Nicolas Sarkozy d’appuyer fermement les décisions pertinentes de l’Union Africaine, saluées et soutenues par la Communauté Internationale dans son ensemble ».

Source: afp via CRIDEM

Lundi 30 Mars 2009 - 22:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djibril BA le 31/03/2009 10:07
Je pense honnetement qu'il ne nous reste plus que la rue. La communauté internationale est habituée au fait accompli. Ou on se bat ou le Général gagnera sa bataille.
Wa salam

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542