Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Lemrabott Ould Sidi Mahmoud : Il reprend service à la présidence de la république

Ancien de l’exécutif du Prds et plusieurs fois ancien ministre de l’intérieur sous le régime de Maaouya Ould Taya, Lemrabott Sidi Mahmoud Ould Cheikh Ahmed, vient d’être promu chargé de mission à la présidence de la République, tout comme Dy Ould Zeine, cadre supérieur du ministère des Finances et ancien ministre du pétrole jusqu’à la formation du Gouvernement d’après élection présidentielle du 18 juillet 2009. Autre chargé de mission promu : le médecin Colonel Sidi Ely professeur en ophtalmologie et ex inspecteur général du ministère de la santé et ancien Directeur de l’Hôpital Cheikh Zayed.


Lemrabott Ould Sidi Mahmoud : Il reprend service à la présidence de la république
Lemrabott Sidi Mahmoud a été l’un des initiateurs de la vague des « indépendants » durant la transition 2005-2007. Aux élections municipales et législatives de novembre 2006, 600 candidats indépendants s’y étaient présentés. Nombre d'entre eux étaient d'anciens membres du parti au pouvoir regroupés au sein d'une formation politique informelle, le Rassemblement national des indépendants (RNI), dont le coordonnateur était Lemrabott Sidi Mahmoud Ould Cheikh Ahmed. En septembre 2006, on s’en souvient, l’homme du CMJD de Ely Ould Mohamed Vall et Mohamed Ould Abdel Aziz, avait joué un grand rôle dans la campagne des militaires pour faire de Sidi Ould Cheikh Abdellahi leur candidat aux élections présidentielles de mars 2007, histoire de barrer la route de la présidence de la République à Ahmed Ould Daddah leader du RFD, favori du scrutin. Ainsi, après avoir ouvert la voie des élections aux candidatures indépendantes, et initié une campagne ouverte et active pour amener tribus, notables et leaders d’opinion à soutenir Sidi Ould Cheikh Abdellahi, les militaires venaient de rompre leur neutralité dans le processus de normalisation politique qui s’amenuisait au fil des jours, à un rythme où dominaient le cafouillage et le mépris envers les électeurs. Cela a été surtout visible dans les régions de l’Est notamment où les émissaires du CMJD, dont principalement Lemrabott Ould Sidi Mahmoud Ould Cheikh Ahmed, s’était essayé à des démarches politiques discrète à une campagne auprès de certaines personnalités influentes de la région, pour faire avaler la candidature des militaires. La démarche la plus connue et qui avait fait coulé beaucoup de salives est celle de Cheikh Mohamed Lemine Ould Lemhaïmid, maire de Timbedra et ex député du parti quasi unique ( PRDS, devenu PRDR ) sous l’ère Ould Sid’Ahmed Taya, qui avait été reçu en audience au mois de septembre 2006 par le Président du Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD), le Colonel Ely Ould Mohamed Vall, chef de l’Etat. Il avait été reçu en sa qualité de notable de la tribu Mechdhouf. Cette audience faisait suite à une rencontre au cours de laquelle le chargé de missions occultes était parvenu à convaincre Cheikh Mohamed Lemine de déférer à une convocation du Chef de l’Etat, lequel, par respect, lui signifierait, de vive voix, la consigne électorale du pouvoir, en faveur du candidat indépendant Sidi Ould Cheikh Abdallahi. La suite est connue. Au terme du scrutin, Sidi Ould Cheikh Abdellahi est élue. Plus d’un an après le président démocratiquement élu est renversé par Mohamed Ould Abdel Aziz. Entre temps, Lemrabott Ould Sidi Mahmoud Ould Cheikh Ahmed n’est plus dans la grâce des militaires. Il tombe dans l’oubli. Aujourd’hui, il reprend du service à la présidence de la République.
Moussa Diop

lequotidien de Nouakchott
Samedi 24 Octobre 2009 - 13:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Taarikh le 25/10/2009 00:12
Lemrarabott n'était pas le ministre de l'intérieur de Taya ?
Attention aziz vous suivez les traces de SIDI que vous avez destitué il ya un an, en ramenant les éléments les plus dangereux de la Mauritanie dont lemrabott

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541