Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Les ministres de l'intérieur et de l'hydraulique: "les prix des denrées doivent rester à la portée du citoyen"


Les ministres de l'intérieur et de l'hydraulique: "les prix des denrées doivent rester à la portée du citoyen"
Les prix de l'eau et des produits alimentaires doivent rester à la portée de tous les citoyens", c'est ce qu'ont déclaré les ministres de l'intérieur et de la décentralisation et de l'hydraulique et de l'assainissement respectivement MM. Mohamed Ould Boilil et Mohamed Lemine Ould Aboyé.

Les ministres ont fait cette déclaration au cours de deux réunions avec les autorités administratives et municipales des moughataa de Dar Naim et de Toujounine à Nouakchott dans lesquelles ils se sont informé sur la situation des prix de l'eau et des denrées alimentaires.

Les deux ministres ont insisté sur la nécessité de faire face, avec fermeté à ceux qui abusent de l'intérêt des citoyens.

Ils ont appelé les autorités administratives et municipales et les responsables de leurs deux départements à la rigueur en matière de contrôle et à oeuvrer pour éviter tout dérapage dans ce domaine.

Le ministre de l'intérieur et de la décentralisation a, dans ce cadre, dit que dorénavant, il n'y aura pas de tergiversation avec ceux qui arrosent leur périmètre à Nouakchott en portant préjudice à la conduite d'eau de la ville.

Il a souligné que cette visite intervient en application des instructions du président de la république, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz aux ministres au cours de la réunion du gouvernement et donnant consigne de veiller à la stabilité des prix.

Il a précisé que le prix de la tonne d'eau est fixé à 99 ouguiya (UM) seulement et qu'il n'est pas acceptable que ce prix dépasse la marge bénéficiaire autorisée aux distributeurs.

M. Mohamed Ould Boilil a indiqué que les autorités prendront une série de mesures pour limiter la hausse des prix constatée au niveau de l'eau et de certains produits alimentaires comme l'ouverture de 3 boutiques témoins au niveau de chaque moughataa et l'augmentation du quota de chaque moughataa en eau à travers le pompage ou le recours aux citernes ainsi qu'aux fontaines publiques.

Le ministre de l'hydraulique a relevé, de son côté, que l'Etat a mobilisé tous les moyens nécessaires dans tous les coins de la capitale et à des prix modiques et que la SNDE restera toujours prête à faire face à toute éventualité dans ce domaine en attendant le parachèvement du projet Aftout Sahli qui permettra de résoudre les problèmes d'eau de la capitale.

- M. Mohamed Lemine Ould Aboyé a ajouté que la responsabilité du département de l'hydraulique prend fin dès que la SNDE disponibilise l'eau dans les bassins, fontaines publiques, à l'intérieur du réseau en plus de la disponibilisation de camions citernes dans les quartiers précaires ou enclavés.
Le ministre a donné ses instructions aux responsables de la SNDE qui l'accompagnaient pour ouvrir de nouvelles fontaines publiques, relever le niveau du pompage de l'eau dans le réseau, réhabiliter les anciennes fontaines publiques qui ne fonctionnent pas et faire preuve de rigueur en matière de surveillance et de contrôle notamment s'agissant de la conduite principale.

Les deux ministres ont écouté les principaux problèmes et obstacles à l'origine de la hausse des prix de l'eau et des produits alimentaires qui reviennent selon les maires des communes de Dar Naim et Toujounine à la volonté de certains de chercher à tout prix le bénéfice même au détriment de l'intérêt de tous.

les 2 ministres ont pu s'enquérir de l'avancement des travaux du réservoir de Toujounine en cours construction et de certains points de distribution dans la même moughataa.

Les deux ministres étaient accompagnés au cours de cette visite par le secrétaire général du département de l'hydraulique, le wali de Nouakchott le directeur général de la SNDE et plusieurs autres responsables des ministères de l'intérieur et de la décentralisation et de l'hydraulique et de l'assainissement.


Source: AMI
Lundi 15 Février 2010 - 13:55
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542