Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Les parlementaires soutiens du coup d’Etat réagissent au communiqué du CPS de l’UA: « La Mauritanie saura se défendre. Elle ne sera pas une proie facile »


Les parlementaires soutiens du coup d’Etat réagissent au communiqué du CPS de l’UA: « La Mauritanie saura se défendre. Elle ne sera pas une proie facile »
«Nous parlementaires mauritaniens de l’assemblée nationale et du Sénat, largement majoritaire, nous avons pris connaissance du communiqué rendue public en marge de la dernière assemblée générale des Nations Unies par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union Africaine. Nous le rejetons totalement et définitivement dans sa lettre et dans son fond.»

C’est ainsi qu’a parlé le député Moustapha Ould Abeidarrahmane au nom des parlementaires soutiens du coup d’Etat du six août et du Haut Conseil d’Etat auteur de ce coup.

La déclaration de Moustapha Ould Abeidarrahmane a été faite au sénat vendredi 26 septembre. Le député Ould Maham a noté que la perspective du retour de Sidi Ould Cheikh Abdellahi au pouvoir est une ligne rouge infranchissable et non négociable.



Le Communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine rendu public à New York en marge de l’assemblée générale des Nations Unies, exige le retour à la légalité constitutionnelle en Mauritanie par le rétablissement du Président de la République renversé le 06 août 2008, Sidi Ould Cheikh Abdellahi.

Moustapha Ould Abeirarrahmane, au cours de la conférence de presse a affirmé : « On ne peut chercher à détruire un pays pour une personne. Nous ne l’accepterons pas, ni de l’intérieur ni de l’extérieur. »

Il a ajouté : « Nous disons à ceux qui nous menacent de sanctions que la Mauritanie saura se défendre. Elle ne sera pas une proie facile.»

Khalilou Diagana
Pour Cridem

Vendredi 26 Septembre 2008 - 21:18
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Mimi le 26/09/2008 22:13
Monsieur Moustapha Ould Abeirarrahmane, croyez bien que vous allez descendre de votre chaise très bientôt. Ici et Ailleurs et Ailleurs et Ici on vous enlèvera votre droit de parole. Justice sera faite. Pour la démocratie. Au fait qui vous a mis là Abeirrahmane..... qui? Répondez? Qui?
C'est le général au béret qui a poignardé Son président élu par les citoyens de la Mauritanie.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542