Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Lettre ouverte au Général Mohamed Ould Abdel Aziz /Mahamadou SY.


Lettre ouverte au Général Mohamed Ould Abdel Aziz /Mahamadou SY.
Monsieur Mahamadou SY
mahamadousy@ free.fr
Ex officier de l’armée mauritanienne.
Rescapé des massacres d’Inal

Lettre ouverte au Général Mohamed Ould Abdel Aziz
(Envoyée par le biais de l’ambassade de Mauritanie à Paris)

Mon Général,

Je me permets en ce jour symbolique, vingt ans après les déportations, de vous adresser cette lettre suite à la diffusion du protocole signé aux noms des victimes d’une politique d'épuration ethnique dans cette Mauritanie qu'elles ont servie avec loyauté, dévouement et amour.

Mon Général, si le chantage machiavélique du protocole a eu raison de la frange la plus fragile des victimes, l'essentiel de ces derniers ne peut accepter une solution bancale dont le but avéré est de mettre à l'abri de toute poursuite judiciaire des bourreaux zélés. L'impunité prônée, signifie un déni de justice que tout combattant de droit de l'homme s'attèlera à dénoncer et à combattre.

Mon Général, homme du mouvement de rectification, de la lutte contre la gabegie et tout récemment apôtre du règlement du passif humanitaire, votre élan emphatique en huit mois de gestion s'est soldé par un échec criant.

La rectification a plongé le pays dans une crise institutionnelle et économique inextricables.
Votre lutte contre la gabegie, objectif honorable en soi dans un pays gangrené par la corruption et le détournement des deniers publics : une véritable chasse à la sorcière envers tous ceux qui ne vous sont pas acquis.

Et enfin, pour le règlement du passif humanitaire vous en avez fait, comble du paradoxe, une caution à l'impunité.

Mon Général, les présidents de l'OCVIDH et de l'AVOMM vous avaient mis en garde contre tout règlement sans concertation avec toutes les parties prenantes au dossier. Ils avaient également souligné que l'exigence d'une justice prévalait sur la nécessité du pardon.
Comment garantir que des actes barbares à caractère racial ne se reproduisent si on cherche par tous les moyens à soustraire les justiciables à la justice ?

Mon général, croire que les signatures de SY Abou Bocar et de Houlèye SALL sous l’œil bienveillant du colonel DIA Adama Oumar suffisent à dédouaner les bourreaux ou les soustraire à la justice relève d’une grande naïveté. Tout comme l’amnistie de TAYA, ce protocole aussi n’a aucune valeur.

L'indemnisation des victimes constitue un droit ; ce n'est ni un cadeau, ni une récompense et encore moins un achat des consciences.

Vous auriez pu Mon Général, si vous l’aviez voulu entrer dans l’histoire de notre pays par la
grande porte après nous avoir débarrassés de l’ancien dictateur. Mais vous avez préféré la porte dérobée. Je m’étais pourtant laissé vanter votre courage

Vous avez voulu jouer au justicier, mais vous vous êtes révélé le Zorro des criminels.
Ould Taya a été le grand ouvrier du génocide en Mauritanie. Vous, votre œuvre ultime est de sécuriser tous les criminels. Vous ne vous distinguez pas mieux à nos yeux.

Soyez assuré mon Général de notre détermination, à faire aboutir les plaintes déposées un peu partout. Le passif trouvera sa solution en Mauritanie ou ailleurs.

Quelqu’un vous l’a dit, nous ne marchanderons pas et ne faiblirons pas non plus.

Vous trouverez ci-joint un exemplaire de L’enfer d’Inal qui ne raconte que la partie militaire des massacres.

Je vous prie, Mon Général, de croire en mes sentiments respectueux.


Paris le 24 avril 2009
Mahamadou SY.
Dimanche 10 Mai 2009 - 18:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par BA Djibril le 10/05/2009 15:20
Sy merci. Convaincu, unis, conscients, nous vaincrons. Et le pricipal gagnant est la Mauritanie avec des fondations solides. Sans justice, nous ruserons, et ce n'est pas avec la ruse et des calculs mesquins que nous construirons quelque chose de solide.
Ne ménagez aucun effort pour que la vérité se fasse et que justice soit rendue.
Djibril BA

2.Posté par JOLETAXI le 10/05/2009 16:22
C'est très bien Mahamadou. Il ne faut les lâcher. Leur mémoire est courte. Si il le faut nous débarquerons en groupe pour lui dire au général et ses amis que leur malheureuse signature est ingrate.Des gens honnêtes et francs se sont présentés en ayant peur d'aucune façon des calomnies de qui on sait. le prochain voyage sera du sérieux une rencontre avec toutes personnes souffrantes à cause du passé toujours présent. La mémoire est une faculté......Non merci il ne faut pas oublier.

3.Posté par Vérité le 10/05/2009 18:13
Certains avaient vite fait de vouloir vous faire dire ce que vous n'aviez pas dit. Ces bandits se sont tous tus maintenant que je suis dévoilé, moi vérité au grand jours

4.Posté par malvara le 10/05/2009 18:43
Mr Sy, à travers cette lettre, vous nous prouvez encore une fois de plus votre engagement sincère; mais aussi vous nous devilez toute la route qui reste à emprunter. Un pays ruiné par ses bandits.
Mr vérité, nous n'avons pas besoin de rencontrer le général pour lui dire le contenu de cette lettre. Bravo Mr Sy

5.Posté par Ndiol sene le 10/05/2009 19:52
Vous avez tres bien fait d'écrire et d'éclairer l'opinion nationale et internationale,nous pensions que tous ont pliés sous le poids DES GENERAUX ET DE LEUR VALETS.Mais je pense que les choses commencent à s'éclaircir et que les signataires et leurs complices répondront de leurs actes.

6.Posté par sarrel le 10/05/2009 21:31
Merci Mr sy de votre intervention claire et precise mais je ne suis pas d'accord sur certains points: en 8mois, vous ne pouvez pas demander au general de regler toute la question du passif humanitaire. Il ne faut pas se barricader derriere ses principes et reclamer tout ou rien. On prend ce qu'il y'a tout en precisant que c'est insuffisant et demander qu'on aille plus loin. Lors de la conference du candidat IMS à la cité universitaire vous avez approuvé la démarche preconisé par notre candidat et je vous cite vous disiez que "vous adherez". De toutes les façons justice sera rendue un jour. Vous avez bien precisé que Avomm et Ocvidh seront vigilants. Bravo pour votre mise au point interessante. Le débat reste ouvert.

7.Posté par INFOS AVOMM le 10/05/2009 21:56
Cher Mahamadou, comme la toute première fois que je t'ai vu je sens par tes écrits la sincérité de ton vécu. L'ami des Grands comme Ibrahima Moctar Sarr, l'ami d'Ousmane Abdoul Sarr et l'ami Monsieur Soumare le président d'OCVIDH. Tu prouves par cette lettre combien tu es solidaire à la cause des justes. Tu es Grand je l'ai lu et vu. Tu es grand et respectueux des pauvres gens qui se meurent dans l'oubli en Mauritanie. Tu es Grand car tu sauras aller comme Ousmane et Soumaré là où ton devoir t'appelle. C'est une lettre fort éloquente qui fait du bien elle fera des petits pour les plus démunis. Tu es comme notre ami Ibrahima Moctar Sarr un personnage qui vit par la justice. Merci Mahamadou.
INA WONNA


8.Posté par Thiali Soumii le 10/05/2009 23:54
Ndeke thiali soumaani : Le hangar n(a pas pris feu. Respects mon lieutenant, capitaine ou colonel. Cette lettre est très éloquente, elle résume tout ce qu'un militant peut ressentir. C'est la vérité vraie.
Thiali

9.Posté par nostno le 11/05/2009 07:26
merci mr sy pour cette prise de position qui met à jour votre engagement pour le dialogue, la vérité et la justice, merci encore

10.Posté par sy malik le 11/05/2009 21:16
mr sy merci pour cette prise de position . qui met à jour a votre engagement pour la vérité et la justice , est le dialogue cette lettre est très important pour nous .
merci encore et on vous félicite pour cette lettres que vous avez écrit BRAVO

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542