Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Litige foncier/Commune de Néré Walo


Litige foncier/Commune de Néré Walo
Litige foncier/Commune de Néré Walo : Des habitants de Sionthiou accusent un conseiller municipal

Des habitant de la localité de Sinthiou située dans la commune de Néré Walo (Gorgol) accusent un conseiller municipal du village de Djoké également situé dans la même commune, de tentative d’expropriation de leur terres.

A en croire, Tidjany Hamady et Thierno N’diaye, il y a un mois, Guisset Adama, conseiller municipal de la commune de Néré walo, a fait le déplacement avec un européen au champ Yaba (Dieri) appartenant au village de Sinthiou. Selon eux, le conseiller municipal était porteur d’un projet d’exploitation de cette terre. Après protestations, le conseiller aurait abandonné son projet.

Toujours, selon les deux ressortissant de Sinthiou, pendant le mois de Ramadan passé, le conseiller municipal est revenu à la charge en choisissant « Toulal Mabbube » un autre endroit pas loin du premier site. Il a commencé à y faire des aménagements. Les habitants de Sinthiou sont allés au village de Djoké d’où est originaire le conseiller municipal. Ils voulaient savoir si le projet est commun à tout ce village ou si c’est une initiative individuelle. Il leur a été signifié par le chef de village que le projet appartient au village de Djoké.

Les habitants de Sinthiou ont alors saisi le maire de Néré Walo, qui, selon eux, a affirmé n’être pas au courant de l’existence du projet.

Les habitants de Sinthiou ont adressé une lettre au maire dans laquelle ils demandent aux autorités de faire cesser les travaux entrepris par le conseiller municipal.

Le conseiller municipal Guisset, contacté par le correspondant du QDN au Gorgol, a donné sa version des faits. Il a dit avoir renoncé à un premier terrain suite aux protestations des habitants de Sinthiou. Ensuite, le village de Djoké lui a attribué un autre terrain. C’est ce terrain qu’il aménage actuellement.


KD


Source : Le QuotidienNouakchott
Mercredi 16 Décembre 2009 - 14:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541