Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

MEETING DE LA COORDINATION DES FORCES DEMOCRATIQUES( CFD)


MEETING DE LA COORDINATION DES FORCES DEMOCRATIQUES( CFD)
A L’ANCIENNE MAISON DES JEUNES DE NOUAKCHOTT.

La Coordination des Forces Démocratiques( CFD) a organisé un grand meeting à l’ancienne maison des jeunes de Nouakchott. La salle était pleine de monde qui était venu s’informer des sanctions ciblées qui se sont abattues sur les membres de la junte et leurs soutiens civils et militaires depuis le 6/02/09.

Ainsi donc les représentants de la CFD comprenant le FNDD, la Société Civile et les Syndicats étaient tous présents ; la salle vibrait de joie, la foule brandissait les photos géantes du président de la république Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallah

Abdoul Ghouddous Ould Abéïdna président de l’UNAD et Président actuel du FNDD, qui dirige le Front pendant un mois a ouvert le débat.

Boydiel, Président du parti ADIL et président sortant du FNDD a largement expliqué l’échec du HCE à Adis Abéba lors de la conférence des chefs d’état d’Afrique et que seul Aziz est responsable des sanctions.

La parole a été donnée à Dr Mourtoudo Diop qui a parlé en pulaar. Il a commencé par haranguer la foule par son célèbre Habay ! Habay ! Habay ! C'est-à-dire Non à la dictature ! Il a dénoncé les crimes que les régimes militaires ont commis. Il a exigé la démission de Aziz ; Il a aussi démystifié les Noirs qui démobilisent leurs frères sous prétexte que cette lutte n’est que celle des maures qui s’affrontent entre eux et que les Noirs ne doivent pas s’y mêler ; Il a affirmé que ceux qui tiennent de tels propos sont des traitres et d’invétérés opportunistes. C’est une lutte de la démocratie contre l’autocratie ; Et que, ces nègres opportunistes sont le cheval de Troie du fascisme. Il a incité à l’unité au renforcement de la lutte pour le renversement du régime arrogant et despotique mauritanien. Il était avec le Secrétaire Général de Dekaalem devant la table de conférence.

Tour à tour, après le Pulaar, Ladji Traoré pour le Sooninké et le Représentant Wolof, Jamil Mansour, Oumar Ould Yali, Mohamed Ould Maouloud ont aussi expliqué l’échec de la junte et porté la responsabilité des sanctions au HCE tout en exigeant le retour à l’ordre constitutionnel par l’installation du Président élu Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Les représentants de la Société Civile dont Mme Lalla Aiché Sy et des Syndicats ont abondé dans le même sens exigeant le départ des militaires et le retour à l’ordre constitutionnel. Ils ont porté la responsabilité des sanctions au HCE qui a usurpé le pouvoir.

Quand Isselmou Ould Abdel Kader qui était emprisonné et libéré ces jours-ci est rentré dans la salle, il a été accueilli par un tonnerre d’applaudissements. On lui a donné la parole. Il s’est exprimé amplement. La foule l’a ovationné longuement. Tout le monde s’est exprimé en langues nationales.

Ainsi donc, le CFD s’élargit de jour en jour. L’échec du général à Adis Abéba, ainsi que celui d’Abdoulaye Wade, du Qatar et du Maroc ont affaibli le camp de la junte qui l’avait soutenu. Le général était irrité. Les étudiants l’ont hué à l’université de Nouakchott. Les propositions farfelues de la France, de l’Espagne et de la Libye ont échoué. Les richards sont inquiets des conséquences des sanctions. Certains partis soutiens du HCE ont tenté de négocier avec le FNDD ainsi que Daddah du RFD. Le FNDD a été ferme. Il maintient sa position. La réussite de ce meeting renforce l’opposition. Celui du 20/02/2009 qui sera présidé par Messaoud tonifiera tout ce qui s’oppose au fascisme et réduira les positions du nos bouffons gladiateurs du désert.

Par ailleurs, certains se demandent pourquoi Dr Mourtoudo n’apparaît pas dans les photographies de la presse dans internet ? L’explication donnée est que les journaux publient les photos de leur choix, en dépit de la présence de Dr Mourtoudo sur la table de conférence. Ce n’est pas le souci de Dekaalem et ne gêne nullement pas étant donné que notre parti contribue à la lutte contre le fascisme avec l’appui d’Allah.

En conclusion, nous demandons à tous les partis politiques à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, soucieux du renversement du régime despotique de serrer la main et nous demandons à nos frères FLAM de redoubler leur effort de rassemblement en Europe et en Amérique. Nous redoublerons les nôtres, afin qu’il y ait une jonction, une synergie entre nous qui nous permettent rapidement de déboulonner cette tyrannie qui cherche à s’enraciner.

Inchaallah, nous vaincrons !

Nouakchott, le 15 Février 2009

Dr Mourtoudo Diop

Président DEKAALEM/RDNM

dekaalemrdnm@ yahoo.fr



Jeudi 19 Février 2009 - 18:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Djibril BA le 19/02/2009 00:05
On ne peut que s'en féliciter. Tant mieux si une prise de conscience vers une Mauritanie arc en ciel s'opère enfin pour que nous puissions asseoir les bases d'une démocratie réelle.
Vigilence, nous n'en sommes qu'au début du travail monstre qu'il nous reste encore à abattre car l'héritage négatif des trente ans de gestion militaire est tres lourde de conséquences.
Djibril BA

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543