Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

MONUMENT DE LA RENAISSANCE : Une source de cacophonie dans la famille de Ndiassane

Le Monument de la Renaissance sème la divi­sion à Ndiassane. Le week-end dernier, à l'occasion de la visite de courtoisie du ministre de la Pêche et de l'Economie maritime, Khouraïchi Thiam, le Khalife général Mame Bouh Mamadou Kounta a fait une sortie pour dire que le Monument de la Renaissance n'est en rien contraire à l'Islam et ne dérange en rien personne. Il l'a juste qualifié de «symbole» qui «ne dérange personne».


MONUMENT DE LA RENAISSANCE : Une source de cacophonie dans la famille de Ndiassane
Se démarquant carrément de la posture adop­tée par le Khalife général de Ndiassane, Mame Bouh Mamadou Kounta, le Khalife de Ndére Naar, Serigne Sidy Kounta, représantant d'une autre frange de la famille, émet sur la même fréquence que les pourfendeurs de la statue de Wade. «Notre position sur le débat sur les stat­ues qui défraie la chronique dans le pays, elle n'est ni pour défendre la position de X ni pour celle de Y ni pour critiquer personne. Notre position, c'est par rapport à l'Islam qui con­stitue le champ commun que nous parta­geons», précise Serigne Sidy Kounta. « Notre position est celle de Dieu et celle du prophète Mohamed (Psl). Dieu et le prophète sont plus importants que tout pour nous», martèle-t-il, Serigne Sidy Kounta persiste et signe : « le prophète est contre les statues. Elles sont ban­nies et contraires à l'Islam». Mieux, «que ce soit cette statue ou une autre, c'est 'haram', selon l'Islam. C'est cela notre position sur cette affaire», laisse-t-il entendre.

Birane Lo
Source Le Populaire
Mercredi 23 Décembre 2009 - 19:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541