Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Ma vision des choses


Ma vision des choses
Mon analyse et point de vue sur vos différentes appréciations de cette équipe gouvernementale.

En effet, c’est comme si l’on n’a besoin seulement que des nominations des Négros !

Or, cela n’a rien d’important si est seulement si, ces Négros ne sont pas nommés par leur droit de citoyenneté, compétence ou patriotisme.

S’ils ne sont seulement nommés que pour servir en tant que serviteurs de ceux qui les ont nommés, on n’aura pas besoin de cette nomination.

C’est à noter, qu’ils ne nomment jamais quelqu’un qui aime son milieu ; ( ses parents) mais celui qui joue leur jeu et quand commence par faire comme ils le font pour leur parents, ils vont que dire: voilà ce « Quowri », fait le malin et ils vont l’enlever pour y mettre quelqu’un qui accepte de jouer le jeu, c’est à dire de seulement servir leurs intérêts à eux seuls ou quitter son poste et de ce fait, certains au lieu de garder leur dignité dans la pauvreté, ont choisi la richesse dans l’humiliation ou sans dignité.
Mais, s’ils ne sont nommés que pour servir une tierce personne sous une promesse opportuniste que ce soit, ce ne sert à rien d’être représenté dans ce genre de gouvernement, moins de crier beaucoup de nomination « négros » car, il n’est pas important, de nommer quelqu’un qui ne veut que remplir sa poche au lieu de travailler pour son pays et pour tous les mauritaniens.

Cela dit que même un maure qui travaille bien vaut mieux qu’un négros opportuniste d’où donc, de faire comme l’a dit son excellence Honorable, Monsieur Le Président des FLAM, Samba Thiam : que nous devons nous mettre autour d’une Table pour faire la part des choses afin de donner les meilleurs de nous, pour servir la Mauritanie et les mauritaniens et surtout dire le tout et de rien pour que nous cessions notre hypocrisie et complexe d’orgueil entre nous.

Ce pour dire : moralisons nous, afin que nous cessions d’être malheureux, un malheur qui n’est une partie, due que par nous même, à cause de certains intrus qui collaborent avec nos adversaires pour ne pas dire nos ennemis, au point de les aider à nous détruire à cause de leurs intérêts personnels …

Donc de ce fait, essayons de trouver la solution pour ces gens afin que nous puissions nous entendre entre famille au lieu de passer tout notre temps à subir des rivalités qui ne disent pas leurs noms.

Cette solution ne passera que par lutter pour la destruction d’un système que Taya et ses acolytes ont mis en place pour nous diviser, afin de se servir de cette division pour nous détruire à jamais et ceux qui parmi nous, qui collaborent, soit par intérêt ou manque de compréhensions, leur ont facilité la tâche.

Ceci est en effet nécessaire que nous n’avons besoin que d’être partie prenante lors du partage au lieu de resté écarté et attendre que finisse le partage et de venir prendre la nôtre, donc que chacun connaisse qui a pris quoi et pourquoi !

C’est donc vous dire qu’il ne sert à rien d’être complexé, orgueilleux et surtout égoïste, que c’est très bon donc de reconnaître ses fautes, de s’autocritiquer comme l’a toujours dit notre courageux Président, Bâ Mamadou Alassane, à travers ses Lettres ouvertes Vers Taya ou interviews, en référence de maître Moctar Ould Daddah , pour que nous puissions gagner notre cause et surtout aller de l’avant, au lieu de stagner pour ne pas dire reculer depuis 50 ans..



Ceci dit, qu’il faudrait qu’on se mette autour d’une Table, pour un débat contradictoire fructueux afin de nous assainir entre nous, pour finir nos calomnies et soupçons de tout le bord. Et cesser les critiques partisanes qui ne mènent à rien.



Alors que maintenant Ould abdel Aziz est arrivé à l’aide de la France en veillant installer sa base militaire dans le désert mauritanien au service de recherche pétrolière de Total, au détriment des "américains", qui est d’ailleurs, à la cause de tous les problèmes de l’Afrique du moins francophones dont les africains doivent se tenir en face avec la sagesse, et de Wade par son conseil technique de fraude et « Kaddafi et Mahmoud hamed Najjad » par leur argent pour l’achat de conscience, nous lui demandons de n’être pas rancunier et de bien travailler pour gagner la sympathie de tous les mauritaniens et surtout de revoir les salaires de travailleurs de l’état qui ne sont pas pour empêcher la misère de populations parce que n’est pas en concordance avec le pouvoir d’achat du pays.

S’il fait cela, malgré sa victoire douteuse et faisant parti de l’opposition, membre de : « FNDD », il va gagner ma confiance tout en lui demandant d’écouter l’opposition, ( où je doute de lui en disant lors de sa rencontre avec les membres de FONADHS, je cite : « si quelqu’un est contre moi, je suis contre lui ! ») les revendications de justice que réclament les victimes des répressions des années sombres, entre autres les revenant de déportation et des concernés du passif humanitaire qui demande prioritairement la justice, ce qui va les rassurer que cela ne va plus se reproduire.



Il est à noter que les revendications de la cause nationale ne sont pas en reste, telles que les langues nationales et le système éducatif, partage richesses, de responsabilités, le problème de terres de Walo, le problème d’accès aux papiers d’état civil qui est trop compliqué, laissant beaucoup n’accédant pas à leurs papiers d’état civil donc empêchant certains de jouir de leur droit civique, bref tout est à revoir ensemble pour que l’on redéfinisse une nouvelle Mauritanie où règne la Paix , prospérité et développement.

Mais si la justice n’est pas rendue, c’est comme si ceux qui ont fait ces douloureux événements, sont au dessus de la Loi , par rapport à ceux qui sont victimes.

Donc cela ressemblerait qu’à une marginalisation d’une communauté sur les autres communautés pour ne pas dire la loi du plus fort qui est la meilleur.

Ce qui va favoriser la revanche or, cela n’est pas bon pour un pays, ni entre les peuples cohabitants dans ce pays, donc de réparer avant que ce ne soit trop tard.

Voila comment je vois et analyse cette donne politique que seul les mauritaniens sincères et patriotiques de tous les bords puissent faire sortir la Mauritanie de cette situation anachronique.

Abdoulaye abdoulaye1967@yahoo.fr
Mardi 18 Août 2009 - 16:46
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par KOWRI SOW dit Yero Bellel le 18/08/2009 17:53
censuré cause pseudo déjà pris ici!

webmaster

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542