AVOMM-INFOS
Vendredi 24 Octobre 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Maintien au pouvoir : Aziz défend sa légitimité.


Maintien au pouvoir : Aziz défend sa légitimité.
Le départ du pouvoir auquel tient fermement l’opposition radicale mauritanienne ne serait pour le l’actuel régime qu’une illusion perdue dans laquelle la COD pourra continuellement tourner en rond, sans jamais réussir cette chère et irrégulière revendication politique propre aux systèmes dictatoriaux dont le président de la république Mohamed Ould Abdel Aziz s’arroge le mérite d’avoir clos le règne depuis 2005 jusqu’à ce jour.

En rejetant toutes les initiatives politiques visant à tirer le pays de l’impasse dont celles de Messaoud puis celle de Ould Hmeim Amar, le chef de l’Etat réaffirme sa ferme volonté à défendre sa légitimité jusqu’au bout.

Ould Abdel Aziz, arrivé au pouvoir par les urnes, ne s’en ira des commandes du pays qu’à travers elles. Ni les pressions du Rahil lancées à son adresse, ni les initiatives politiques de bonnes auspices entre lui et son opposition ne le plieront à abandonner son légitime statut de président de la république pour un mandat de 5 ans.

Une détermination politique que Mohamed Ould Abdel Aziz devra incontestablement réitérer au public le 4 août prochain à l’occasion du grand oral télévisé avec le peuple, retransmis en direct à travers plusieurs médias depuis la capitale de l’Adrar.

Mais, bien avant, tous les indicateurs politiques indiquent cette ténacité du régime à se maintenir au pouvoir, à ne pas paniquer devant les pressions de la COD et à ne pas s’engager dans des initiatives qui n’arrangent que les autres et qui manquent considérablement à l’esprit déontologique requis dans tout Etat démocratique selon lequel le pouvoir du peuple s’obtient et se confisque par les urnes.

Evoquant cette entrevue en date du 26 juillet courant, le maire d’Aoujeft est arrivé à la conclusion selon laquelle Ould Abdel Aziz ne dialogue pas et demeure indifférent devant les initiatives politiques engagées par des personnalités mauritaniennes pour apaiser le climat politique.

Après avoir présenté au président toutes les grandes lignes de sa feuille de route sans qu’il fasse l’objet d’une moindre interruption, Ould Hmeiyn Amar s’est vu dire par son interlocuteur qu’il doit informer ses camarades de l’opposition qu’il ne quittera le pouvoir que par la volonté d’Allah sinon par les urnes, que la formation d’un GUN est inadmissible, qu’il a été élu président, confirmé par le conseil constitutionnel et qu’en conséquence il ne tolérera pas son éviction de ses fonctions légitimes sous l’effet de moyens antidémocratiques.

En reprochant au président de ne pas se concerter avec les leaders politiques, Ould Hmeiyn Amar s’est vu signifier par son interlocuteur qu’ils sont des citoyens comme lui, voire plus vu qu’ils dirigent des formations politiques avant d’interpeller l’un de ses collaborateurs pour lui remettre des documents récapitulatifs de toutes les critiques virulentes faites par le maire d’Aoujeft à son adresse, lui affirmant que malgré cet acharnement, cela ne l’a pas empêché de le recevoir en audience, comme il est également toujours prêt à écouter les autres.

Md O Md Lemine

Le Rénovateur Quotidien

Source: cridem.org
Mardi 31 Juillet 2012 - 18:32
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 516