Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mali/otage français: l'ultimatum d'Al-Qaïda a expiré


Mali/otage français: l'ultimatum d'Al-Qaïda a expiré
L'ultimatum d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) concernant l'otage français Pierre Camatte, enlevé fin novembre dans le nord-est du Mali, a expiré samedi sans qu'aucune indication n'ait été donnée sur les intentions de ses ravisseurs.

La branche maghrébine d'Al-Qaïda avait fixé un premier ultimatum au 30 janvier concernant le Français, avant de le repousser au 20 février à 00H00, menaçant de le tuer si ses demandes n'étaient pas satisfaites.

Aqmi a notamment demandé la libération de quatre islamistes détenus au Mali, qui ont été condamnés jeudi à des peines qu'ils ont déjà purgées préventivement et qui sont donc "juridiquement libres" et en passe d'être libérés, a indiqué vendredi une source judiciaire.

Ils ont été condamnés pour "détention illégale d'armes de guerre" selon la même source judiciaire. Il s'agit de deux Algériens, un Mauritanien, et un Burkinabè arrêtés au Mali en avril 2009.

Trois personnes, de nationalité malienne, suspectées d'avoir enlevé le Français avant de "le céder ou de le vendre" à la branche maghrébine d'Al-Qaïda, ont par ailleurs été arrêtées, selon une source sécuritaire malienne.

Outre le Français, cette branche d'Al-Qaïda détient aussi trois Espagnols, capturés le 29 novembre en Mauritanie, et un couple d'Italiens, dont une femme d'origine burkinabè, kidnappés le 17 décembre, également en Mauritanie.


Source: AFP
Samedi 20 Février 2010 - 15:16
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 540