Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Martyrs noirs les ayants droits attendent toujours


Mr Djigo Tafsirou ancien ministre de la santé assassiné en 1988 à Oualata
Mr Djigo Tafsirou ancien ministre de la santé assassiné en 1988 à Oualata
Ould Abdel Aziz prendra-t-il le dossier du passif humanitaire comme celui de air Mauritanie en arrêtant immédiatement tout les bourreaux militaires qui ont lâchement assassiné leurs collègues d'armes pour les juger?

Va-t-il lancer un mandat d'arrêt international contre Ould Taya afin qu'il répond à ses responsabilités et de sa gestion du dossier?

En tout cas nous sommes habitués par cette image qui nous dit tout c'est à dire utiliser un nègre de service pour blanchir les bourreaux qui courent toujours sous la grâce de l'immunité de la complicité de l'état et de l'impunité.

Cette injustice cultivait au sommet de l'état ne peut laisser aucun de nous indifférent. Mr Ould Abdel Aziz qui passe son temps à soulever la poussière des quartiers déshérités de la capitale avec ses bottes plein de sang des innocents soldats noirs aura-t-il l'audace de nous expliquer comment ces compagnons d'armes négro-mauritaniens ont disparus?

Lui qui fait la justice son cheval de bataille osera.t-il nous éclairer sur la disparition tragique de ces compagnons d'armes.

En tout cas il ne peut pas nous dire qu'il était absent au moment des faits étant un ancien ami de certains de ses hommes froidement assassinés dans des bases militaires dont il est le chef suprême.

D'après le programme des journées de farce nationale de concertation sur la démocratie qu'il compte organisé cette question qui est l'essence de la cohabitation entre nos différentes communautés a été ignorer comme celle de l'esclavage.

On se rend compte qu'il est sur le point d'ignorer toutes les questions liées aux problèmes de la cohabitation.

Diko hanoune
La lutte continue.
Lundi 24 Novembre 2008 - 10:39
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542