Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: Kouchner évoque la possibilité de sanctions individuelles


Mauritanie: Kouchner évoque la possibilité de sanctions individuelles
Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a évoqué vendredi la possibilité de sanctions individuelles contre les chefs de la junte au pouvoir en Mauritanie, insistant sur un nécessaire retour à l'ordre constitutionnel, dans un entretien avec l'AFP.

"Ce qu'il faut en Mauritanie, c'est retourner à l'ordre constitutionnel et ne pas accepter que des coups d'Etat déstabilisent l'Afrique. L'UE et l'UA sont là-dessus en plein accord. Il faut maintenant qu'une solution pacifique soit apportée", a déclaré M. Kouchner à l'AFP en marge d'une réunion internationale sur la Mauritanie à Addis Abeba.

"L'ONU et l'UE doivent décider s'il y aura des sanctions ou non. Moi je n'en suis pas un grand partisan et je ne pense pas que le peuple mauritanien puisse les supporter, lui qui est déjà extrêmement pauvre. Mais des sanctions individuelles seront sans doute envisagées voire adoptées", a-t-il ajouté.

Des militaires mauritaniens ont renversé le 6 août dernier le président élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

Par ailleurs, M. Kouchner a mis en doute l'envoi de Casques bleus français dans l'est de la République démocratique du Congo, notamment au Nord-Kivu (est).

Il revient au président Nicolas Sarkozy de décider si des troupes françaises feront partie des renforts de 3.000 hommes décidés jeudi par l'ONU pour la force de l'ONU en RDC (Monuc).

Mais, a expliqué M. Kouchner, "je ne pense pas que la proximité du Rwanda soit propice aux forces françaises avant que les rapports de confiance et diplomatiques soient rétablis entre le Rwanda et la France".

"Il y aura d'autres forces européennes et nous pouvons participer à une sécurisation de zone dans le cadre de l'aide humanitaire, par exemple autour de Béni, plus au nord de Goma (la capitale du Nord-Kivu). Ce qui compte c'est de protéger les gens", a-t-il ajouté.



AFP
Vendredi 21 Novembre 2008 - 18:33
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Nibbo le 21/11/2008 19:02
Le HCE portera seule la responsabilité de cette situation et çelà l'histoire ne l'oubliera jamais.La population mauritanienne dejà très pauvre souffrira certes des sanctions mais cette fois dans cette souffrance elle entrainera avec elle les membres du HCE, certains hommes d'affaires sans scrupule, et tous les députés frondeurs .C'est en celà que ces sanctions ciblèes seront efficaces.Géneral Aziz retires toi du pouvoir avec les honneurs en acceptant tes torts:on peut plus acceder au pouvoir par la force.Non au putch,non au gouvernement illégitime de ould la gafe.Oui au retour à la l égalité constitutionnelle.La lutte continue.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542