Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie/Présidentielle: Ould Vall pour un consensus de sortie de crise


Mauritanie/Présidentielle: Ould Vall pour un consensus de sortie de crise
NOUAKCHOTT — Le colonel Ely Ould Mohamed Vall, candidat malheureux à la présidentielle du 18 juillet et ancien chef de junte (2005-2007) en Mauritanie, a appelé jeudi à un "consensus" pour sortir d'une crise consécutive à une présidentielle "frauduleuse".

"Je pense que suite à cette élection frauduleuse, le pays est plongé dans une crise politique dont la solution résiderait dans la recherche d'un consensus national", a-t-il indiqué lors d'une conférence de presse.

Cette élection a été remportée au premier tour avec 52,48% des voix par son cousin, le général Mohamed Ould Abdel Aziz.

"Au lieu de résoudre le problème du putsch du 6 août (mené par le général Ould Abdel Aziz), cette élection a enfoncé le pays dans une crise dangereuse en ce sens qu'elle a légitimé, légalisé un coup d'Etat et placé le pays dans une situation de putsch continu", a estimé le colonel Ould Vall.

Il a affirmé que les institutions ayant la charge d'enquêter sur les fraudes comme le Conseil constitutionnel et la commission électorale "n'avaient pas joué leur rôle".

Il a également affirmé que l'accord (de sortie de crise) de Dakar "n'a été appliqué qu'à 10%, (qu') il a été vidé de sa substance, l'élection s'étant déroulée dans les conditions et avec les instruments de l'élection du 6 juin" unilatéralement décidé par les putschistes avant d'être reportée au 18 juillet.

Aussitôt après ces déclarations virulentes sur les résultats des élections, le porte-parole du nouveau président, Adema Moussa Ba, les a qualifiées de "maladroites et sans importance".

"Ould Vall cherche maladroitement à se positionner au sein de l'opposition et ses prises de position, sans importance, ne répondent à aucune logique sauf à des ambitions personnelles", a affirmé M. Ba.

Le colonel Ould Vall qui avait obtenu 3,81% des votes lors de cette présidentielle, en a rejeté les résultats, tout comme deux autres candidats de l'opposition, Ahmed Ould Daddah et Messaoud Ould Boulkheir, qui ont réclamé une commission d'enquête à propos de "fraudes massives".

(AFP) –
Google
Vendredi 31 Juillet 2009 - 11:36
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541