AVOMM-INFOS
Jeudi 23 Octobre 2014

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......

Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."

E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif:

Mme Rougui Dia, présidente

M.Amadou Bathily , secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, chargé de la communication et porte-parole

M. Demba Fall, trésorier

M. Ngolo Diarra, secrétaire chargé de l'organisation

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Mme Mireille Hamelin, webmestre

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie, changement quand tu nous tiens !

Par El Arby Ould Saleck


El Arby Ould Saleck
El Arby Ould Saleck
Mauritanie, changement quand tu nous tiens !

"Le premier devoir, c'est la franchise. Informer le pays, le renseigner, ne pas ruser, ne pas dissimuler, ni la vérité ni les difficultés ; ne pas éluder ou ajourner les problèmes, car dans ce cas ils s'aggravent." MENDES

Certains attribueront ces propos à notre situation de perturbateur de l’ordre établi. C’est l’argument récurrent dans l’adversité. Et ce n’est pas maintenant que nous allons abdiquer ou renoncer. Mieux, en homme politique nous vivons des detestations en tout genre et nous n’en manquons pas et nous en redemandons! Le rôle pour lequel nous avons opté est celui qui consiste à briser les mensonges et autres catégories qui structurent la mentalité ambiante. Dans notre patrie la Mauritanie des élites, certains opposants d’hier et la classe politique se disqualifient jour après jour du point de point de leurs responsabilités à l’égard du peuple en affichant un mutisme sur les vrais problèmes dans l’optique de négocier des positions de pouvoir . Depuis le Coup d’Etat du 3 Août 2005, nous constatons que les nouvelles autorités privilégient la banalisation des problèmes et s'arc-boutent à un habillage institutionnel. Ces mêmes autorités sont aidées par les plus hautes figures politiques de la classe politique mauritanienne qui ratissent large en prévision du jour J, c’est-à-dire la quête des voix et pour tout dire la course à l’investiture suprême ! Il y a là une certaine pudeur mauritanienne pour ne pas voir la réalité en face et taire la vérité par un mensonge savamment distillé. Les dissidents d’hier semblent opter pour une stratégie qui consiste à aménager le CMJD : mettre de l’eau dans leur vin, pardon dans leur thé ; est la conduite qu’ils préconisent voire qu’ils tentent d’imposer en exhumant tous les arguments. Toute voix discordande est synonyme d’incitation à la violence et le « manque de responsabilité politique » est convoqué à usage interne ; ici et là des lobby veulent ôter toute veilleité de contestation ou de la remise en question des initiatives du CMJD.
Quatre mois après après leur prise de pouvoir, leur frilosité, nous conforte dans une option où nous devons charger la barque qu’il tiennent . En effet, leur conduite unilatérale des travaux de la transition, la concertation exclusive, et la sélection des personnalités pour la diriger, sont autant d'éléments qui renseignent sur la volonté du CMJD d'endiguer toute demande de changement. La révision des textes, l'institution d'une commission électorale indépendante ne sont que des améliorations techniques que toutes les démocraties du monde apportent à leurs institutions. Dans ces conditions, il importe pour nous de relativiser ce tripatouillage technique destiné à la consommation locale et étrangère. Rendre le pouvoir aux civils dans des conditions d’inachèvement est une manière indirecte, différée, habile mais plus sûre de leur reprendre.
El Arby Ould Saleck, A titre Personnel




Mardi 6 Décembre 2005 - 10:36
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 516