Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: garde à vue prolongée pour un ex-ministre accusé de diffamation


Mauritanie: garde à vue prolongée pour un ex-ministre accusé de diffamation
La garde à vue de l'ex-ministre mauritanien Isselmou Ould Abdel Kader, accusé d'avoir diffamé l'armée, a été prolongée jeudi par le procureur de la République de Nouakchott jusqu'à dimanche, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'ex-ministre, arrêté mardi sur plainte du ministère de la Défense l'accusant d'avoir diffamé l'armée, a été "déféré au parquet et entendu pendant près de deux heures par le procureur de la République, qui a décidé de prolonger sa garde à vue jusqu'à dimanche", a affirmé la même source sous couvert de l'anonymat.

M. Ould Abdel Kader fait "l'objet d'une plainte du ministère de la Défense pour +diffamation et dénonciation calomnieuse+ contre l'armée dans le cadre d'un débat télévisé", avait expliqué jeudi une source judiciaire.

Le directeur de la Télévision de Mauritanie (TVM, d'Etat), Imam Cheikh Ould Ely - nommé par la junte après le putsch du 6 août - avait été limogé peu après la diffusion le 6 octobre du débat télévisé en question.

Il a été reproché à M. Ould Abdel Kader d'avoir notamment qualifié de "milice comportant des éléments étrangers naturalisés mauritaniens" la garde présidentielle dirigée pendant 20 ans par le général Mohamed Ould Abdel Aziz, actuel chef de la junte aux commandes du pays.

Auteur de plusieurs livres, M. Ould Abdel Kader a publié plusieurs articles sur internet dans lesquels il accuse les militaires de "conduire le pays vers le précipice" et reproche à certains intellectuels leur soutien aux putschistes.

Dans les années 90, il avait été gouverneur et deux fois ministre (de la Santé et du Commerce) sous le régime de Maaouiya Ould Taya (1984-2005), puis fonctionnaire au ministère de l'Intérieur.



_______________
Source: lemonde
(M) avomm
Jeudi 23 Octobre 2008 - 20:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542