Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: la junte au pouvoir appelle à des 'retouches constitutionnelles'


Mauritanie: la junte au pouvoir appelle à des 'retouches constitutionnelles'
NOUAKCHOTT (AFP) — La junte au pouvoir en Mauritanie depuis le coup d'Etat du 6 août a appelé à des "retouches constitutionnelles" afin de doter le pays d'institutions démocratiques "adaptées aux réalités mauritaniennes", selon un communiqué de la junte diffusé jeudi.

"Le Haut Conseil d'Etat (junte) interpelle chacun des participants (à des prochaines journées sur la démocratie) à puiser au plus profond de son patriotisme pour trouver les compromis nécessaires afin de répondre aux interrogations majeures des citoyens, notamment celles relatives aux retouches constitutionnelles à même de doter notre pays d'institutions démocratiques", précise le communiqué.

Les nouvelles institutions issues d'une modification de la Constitution doivent être "à la fois fonctionnelles, adaptées à nos réalités spécifiques et permettant d'éviter à l'avenir toutes les formes de velléité de l'exercice autoritaire, personnalisé et irresponsable du pouvoir", selon le texte.

Les militaires ayant pris le pouvoir en Mauritanie accusent le président déchu Sidi Ould Cheikh Abdallahi de "dérive autoritaire et de blocages institutionnels eu égard aux pouvoirs excessifs que lui confère l'actuelle Constitution" qui a instauré un régime présidentiel.

La junte a demandé au gouvernement de former un comité interministériel pour veiller à l'organisation de ces "journées de concertation sur les états généraux de la démocratie" dans "les plus brefs délais", sans donner de date précise.

A ce titre, elle "invite les partis politiques, les acteurs de la société civile, les parlementaires, les élus locaux, les représentants des organisations socio-professionnelles et les leaders d'opinion de la Mauritanie profonde à prendre part activement et de manière constructive au succès de ces journées".

Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), opposé au putsch, avait exprimé son rejet de ces journées de concertation "tenues sous l'égide des militaires putschistes".
Jeudi 16 Octobre 2008 - 21:56
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542