Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie : la palme de la pauvreté à la région du Gorgol.


Mauritanie : la palme de la pauvreté à la région du Gorgol.
La définition du revenu moyen en dessous d’un dollar américain par jour suffit-il à caractériser le pauvre ? Si tel était le cas, 46,7% de la population mauritanienne étaient pauvres en 2004. A Nouakchott, l’incidence est de 25,9%.

Dans le milieu rural, le taux atteint 59%. A noter que les 30% les plus riches de la Mauritanie se partagent 76,4% des ressources selon une étude indépendante menée en 2008.

Selon le classement établi à l’occasion, la palme de pauvreté revient à la région de Gorgol dont 68,5% de la population est défini comme indigent. A peine mieux pour le Brakna voisin qui compte 65,2% de pauvres.

Le Guidimakha ferme le trio avec 62,7%. La courbe se creuse par la suite jusqu’au Hodh El Gharbi qui compte 47,6% de pauvres.

Source: Mauritanies1 VIA CRIDEM
Vendredi 14 Août 2009 - 16:19
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Diagara Mamadou le 15/08/2009 13:15

La région du Gorgol est détruite et abandonnée par tous les régimes qui se sont succédés depuis TAYA. Les vieux, les femmes, les enfants ont tous souffert de ce fait.
Les jeunes ont en majorité pris la tangente à la recherche d'un avenir meilleur ailleurs un peu partout dans le monde.
Quel triste sort pour cette belle région, grenier de toute sorte de produits agricoles, et de l'élevage.
Quelle paradoxe
Comment une région aussi humide peut elle devenir pauvre par le simple fait du pouvoir, alors que les régions sèches comme l'Adrar sans ressources naturelles viables devient de plus en plus riche du jour au lendemain ???

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 541