Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: le président Sidi 'aimerait s'exprimer sur sa gestion'


Mauritanie: le président Sidi 'aimerait s'exprimer sur sa gestion'
Le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé le 6 août, "aimerait s'exprimer sur sa gestion" de la Mauritanie de mars 2007 jusqu'au coup d'Etat, a déclaré à l'AFP un membre d'une ONG qui a pu le rencontrer dimanche dans la villa où il est enfermé à Nouakchott.

"Deux points essentiels lui tiennent à coeur", a affirmé dimanche soir, après cette visite, le professeur Cheikh Saadbouh Camara, membre de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l'Homme (Raddho).

"D'abord le président Sidi aimerait s'exprimer sur sa gestion économique et politique du pays" durant ses 15 mois au pouvoir et "en rapport avec notre initiative, il estime devoir en parler avec les organisations et partis qui le soutiennent", a ajouté le militant des droits de l'Homme.

"Nous l'avons rencontré pendant deux heures, il avait bon moral et il suit l'actualité à la télévision et à la radio", a-t-il observé.

Quatre militants de différentes organisations mauritaniennes de défense des droits de l'Homme avaient obtenu l'autorisation de le visiter auprès du général Mohamed Ould Abdel Aziz, ex-dirigeant de la garde présidentielle qui a mené le coup d'Etat et pris les commandes du pays.

Cette visite a eu lieu à la veille de consultations politiques jugées déterminantes, lundi à Paris, entre la Mauritanie et l'Union européenne.

L'UE a plusieurs fois exigé la libération du président élu et le "rétablissement de l'ordre constitutionnel", sous peine de sanctions.

"A part nous cinq (quatre militants et le président Sidi) il n'y avait personne d'autre, aucun autre témoin, nous avons pu discuter librement et nous avons fait le point avec lui sur notre initiative de sortie de crise", a précisé M. Camara.

Les ONG ont exposé leur proposition en cinq points: la libération du président, la mise en place d'un gouvernement de transition, une élection présidentielle transparente, la non éligibilité des responsables de la transition et l'appui de la communauté internationale à cette sortie de crise.

Sidi Ould Cheikh Abdallahi est officiellement "placé en résidence surveillée" dans une villa du Palais des congrès. Il n'a pas revu sa famille depuis le coup d'Etat, selon sa fille Amal Mint Cheikh Abdallahi.



______________
Source: romandie
(M) avomm
Lundi 20 Octobre 2008 - 04:50
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542