Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: le président de la commission électorale annonce sa démission


Mauritanie: le président de la commission électorale annonce sa démission
Le président de la commission électorale en Mauritanie, Sid'Ahmed Ould Deye, a annoncé jeudi sa démission de la présidence de cet organisme en raison de "doute" sur la "fiabilité" du scrutin présidentiel du 18 juillet.

Le président de la commission électorale en Mauritanie, Sid'Ahmed Ould Deye, a annoncé jeudi sa démission de la présidence de cet organisme en raison de "doute" sur la "fiabilité" du scrutin présidentiel du 18 juillet.

Il a "constaté comme beaucoup d'autres que les élections présidentielles se sont déroulées normalement, dans les formes", selon un communiqué transmis à l'AFP.

Mais "les plaintes que j'ai reçues ainsi que les contenues des recours adressées au Conseil constitutionnel ont semé le doute dans mon esprit sur la fiabilité de ces élections quant au fond", a-t-il ajouté.

"C'est pour cela et pour ne pas être en contradiction avec ma conscience que j'ai décidé de présenter ma démission de la présidence de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) à compter de ce jour", a-t-il conclu.

Sid'Ahmed Ould Deye doit tenir une conférence de presse dans l'après-midi.

Dirigée par un représentant de la société civile, Sid'Ahmed Ould Deye, la Ceni est notamment constituée de six membres de l'opposition et de six autres membres de la majorité favorable au putsch du 6 août mené par le général Mohamed Ould Abdel Aziz qui a remporté le scrutin de samedi.


Source: AFP
Jeudi 23 Juillet 2009 - 20:20
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Konko boun Moussa le 23/07/2009 20:41

Il n'a jamais était le Président de la commission nationale du CENI. Qu'il démissionne qu'il reste à son poste c'est son problème lui et son boss Ould Daddah.
Secondairement c'est le problème des trois protagonistes ( FNDD, RFD, UPR)qui ont tous contribué chacun à sa manière et selon ses capacités de nuisance et d'influence pour cette création de CENI protagoniste et non Nationale.
Le résultat des élections du 18/07/09 entre les protagonistes au détriment de tous les autres candidats donc certains sont de gros calibres, nous éclaire plus mes amis.
1er Aziz Président de l'UPR
2e Massouad ( Coalition FNDD de toutes forces de l'immobilisme en totale perte de vitesse)
3 e Ould Daddah ( Coalition de remouzoucratie de toutes les forces contre l'unité des Mauritaniens, et le développement de la Mauritanie).
Voilà cette élection s'est donc jouée surtout entre protagonistes, et non entre les forces politiques réellement nationales.
C'est la dure réalité, mais chacun peut commenter comme il l'entent !!!!
Il faut nécessairement une relève de la classe politique.

2.Posté par Xmandiallo le 23/07/2009 22:20
Depuis quand cet individu a une conscience. Cette conscience nomade, n'avait pas soutenu ses frères négros pendant les années de braises. Si ould deye veut se ridiculiser comme les 3 mousquetaires c'est son problème. Vous êtes tous des escrocs, c'est du pareil au même.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542