Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: le président renversé "refuse de dialoguer avec les putschistes"


Mauritanie: le président renversé "refuse de dialoguer avec les putschistes"
Le président Sidi Ould Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d'Etat le 6 août en Mauritanie, "refuse de dialoguer avec les putschistes", a déclaré jeudi à l'AFP son porte-parole.

"Le président refuse de dialoguer avec les putschistes, mais si l'armée quitte le pouvoir et décide de se consacrer à sa mission originelle, la classe politique sera en droit de se retrouver pour dégager une sortie de crise consensuelle", a déclaré Ahmed Ould Samba, porte-parole du chef de l'Etat renversé.

Il s'exprimait après un entretien à Lemden (250 km à l'est de Nouakchott), le village natal de M. Ould Cheikh Abdallahi, entre ce dernier et des médiateurs libyens arrivés la veille en Mauritanie.

"La mise en échec du putsch est un préalable à toute solution" et le "président Sidi n'entend faire aucune concession sur cette question de principe", a insisté le porte-parole.

Selon lui, le chef de la délégation libyenne, M. Al-Madani, a signifié à M. Ould Cheikh Abdallahi "le désir" du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi "de trouver une solution à la crise politique en Mauritanie en ce moment où son pays conduit les affaires de l'UA". M. Kadhafi vient d'être élu par ses pairs à la tête de l'Union africaine (UA) pour un an.

Cependant, selon le porte-parole, "les médiateurs ne sont pas porteurs de proposition" de solution, se bornant "pour le moment à écouter toutes les parties et voir dans quelle mesure les différents partenaires de la crise peuvent se retrouver autour d'une table de négociations".

La mission libyenne doit encore rencontrer notamment des représentants du Front national pour la défense de la démocratie (FNDD) opposé au putsch et des membres du Rassemblement des forces démocratiques (RFD, ex-opposition).

Elle a déjà été reçue mercredi soir le chef de la junte, le général Mohamed Ould Abdel Aziz.



AFP


Jeudi 12 Février 2009 - 23:16
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Thialel le 13/02/2009 12:43
Flicitations président, la lutte continue!

2.Posté par XMLANDIALLO le 13/02/2009 13:23
Ce n'est pas un président, c'est un traitre, il était ll était le pion des militaires. Quand on triche avec son peuple, on le paye amèrement, c'était un VENDU.
SIDI RESTE A LEMDEM.

3.Posté par Thialel le 13/02/2009 17:17
XMLANDIALLO tu es un peu trop dur à l'égard du président, et franchement ça sens de reglements de comptes persnnels

4.Posté par XMANDIALLO le 14/02/2009 02:34
C'est un règlement de compte, je l'en veux Sidi d'avoir triché avec le peuple Mauritanien pendant les élections , quand les militaires l'ont imposé au peuple , tout le monde criait scandale . Ils lui ont fait la campagne en gaspillant les deniers public, en achetant des électeurs, en menaçant. Sidi n'avait aucune base politique, il ne s'est jamais intéressé à la politique, beaucoup de mauritaniens l'ont découvert pendant la campagne, il a pu gagner la simpathie de beaucoup de gens qui étaient désespérés, à la recherche de quelque chose qu'ils ont perdu depuis longtemps, la justice, l'égalité des chances, le partage des pouvoirs etc... Alors il a promis mont et merveille, l'opposition qui le défend aujourd'hui dénonçait qu'il était le candidat des militaires qu'il faut boycotter les élections (comme ce que nous vivons aujourd'hui, la même histoire se répète). Il a gagné, mais nous savons tous comment il a gagné, les mêmes militaires qui l'avaient imposés il ya deux ans l'ont simplement enlevé comme un sac de riz. Donc vous pouvez comprendre mon indignation envers ce monsieur sans vergogne, qui a trahi son peuple, il savait qu'il ne pouvait rien faire parce qu'il avait les mains liées. La conclusion il a menti à ses électeurs naifs, et il est en train de payer. Tout se paye dans la vie.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542