Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie: le président veut que la junte soit dissoute avant sa démission.


Mauritanie: le président veut que la junte soit dissoute avant sa démission.
Le président mauritanien renversé il y a dix mois, Sidi Ould Cheikh Abdallahi, "souhaite" que la junte au pouvoir depuis le putsch soit dissoute avant qu'il ne démissionne volontairement, a déclaré dimanche son porte-parole à l'AFP.

La démission volontaire du président, élu en mars 2007 et destitué le 6 août 2008 par des militaires, est prévue par l'accord de sortie de crise solennellement signé vendredi à Nouakchott.

Le président du Sénat doit assurer l'intérim, avant une élection présidentielle le 18 juillet. "Le président ne pose aucun préalable à la formation du gouvernement d'union nationale qui dirigera la transition, mais il souhaite quand-même voir intervenir la dissolution du Haut Conseil d'Etat (HCE, junte) avant sa démission volontaire" a ajouté Ahmed Ould Samba.

M. Ould Cheikh Abdallahi a reçu durant le week-end, à son domicile de Lemden (250 km à l'est de Nouakchott), des membres du groupe de contact international sur la Mauritanie qui lui "ont officiellement remis une copie de l'accord de sortie de crise et ont discuté avec lui de ses modalités d'application".

Les tractations pour la formation du gouvernement de transition se poursuivaient dimanche à Nouakchott. Les portefeuilles ministériels doivent être répartis de façon paritaire entre les partisans du général putschiste Mohamed Ould Abdel Aziz et l'opposition au coup d'Etat.

Selon une source diplomatique mauritanienne, il était normalement prévu que le président déchu signe lundi le décret de formation du nouveau gouvernement. M. Ould Cheikh Abdallahi "voudrait que le rôle attendu de lui en tant que président de la République se fasse dans les conditions normales, c'est-à-dire au palais présidentiel" a précisé son porte-parole.


Source: AFP
Dimanche 7 Juin 2009 - 20:41
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 542